Sidya Touré, président du parti UFR

Comme annoncé précédemment, malgré son épaule déboîtée, l’opposant Sidya Touré participe à la marche que le FNDC organise ce lundi, 06 janvier 2020, à Conakry. Le président de l’UFR a tenu à être dans la rue pour exprimer sa ferme détermination à poursuivre le combat contre le projet de nouvelle constitution, qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Il a prévenu d’ailleurs que cette manifestation sera la dernière qui soit pacifique, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

« Ce qui est en train de se passer, c’est tout simplement la volonté d’un seul individu de rester au pouvoir. Donc, nous disons aux Guinéens levez-vous, la vie de vos enfants est en danger, votre propre sécurité est en danger. Parce que ce que le président Alpha Condé ne nous a pas apporté en 10 ans, il ne nous l’apportera pas plus tard. Soyons tous mobilisés comme nous le sommes maintenant. Il n’est pas question que nous laissions passer une telle occasion.

Nous devons nous manifester, et nous avons dit que c’est la dernière marche pacifique, parce que c’est une provocation. Je ne vois pas pour quelle raison Alpha Condé peut se tailler une constitution pour lui seul, simplement pour rester au pouvoir. Nous ne l’accepterons pas. Et quel que soit mon état, je manifeste contre cela », a laissé entendre Sidya Touré.

Propos recueillis par Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin