Les travaux de construction de la route nationale Souapiti-Télimélé sont arrêtés depuis quelques jours. Des habitants du district de Kollet centre (Sous-préfecture de Kollet) ont décidé d’empêcher la poursuite de ces travaux pour protester contre la ligne tracée pour cette route. Et, cette situation provoque la colère des habitants du district de Bambougou, localité par laquelle doit passer la route, rapporte un envoyé spécial de Guineematin.com à Kollet.

Pour les habitants de Kollet centre, c’est une surprise et une aberration de voir cette route contourner le chef-lieu de la sous-préfecture. Une situation qu’ils ne sont pas prêts d’accepter. Raison pour laquelle, ils ont décidé d’arrêter les travaux qui étaient en cours, explique Mohamed Kollet Camara, citoyen de ce district.

Mohamed Kollet Camara

« Depuis longtemps, il a été dit qu’il y aura une route qui va passer par Kollet centre, ils sont même venus placer des bornes jusqu’à la sortie de la localité. Maintenant, lorsque le projet Souapiti a commencé les travaux de la route, ils n’ont pas suivi les bornes, ils ont dévié Kollet centre. Ce qui est tout à fait contraire à ce qui avait été dit au départ. Nous leur avons même dit qu’ils peuvent couper nos arbres fruitiers qui sont sur la ligne pour que la route puisse passer par le chef-lieu de la sous-préfecture mais ils ont refusé. Ils ont fait plusieurs tournants pour éviter de passer par le centre. C’est pourquoi nous avons décidé d’aller bloquer les travaux. Nous ne ferons pas de violences mais nous n’accepterons pas aussi qu’on contourne Kollet centre alors qu’il était prévu que la route passe par là », a dit ce marchand.

De leur côté, les habitants de Bambougou, un autre district situé sur la ligne tracée pour cette route, ont une position tout à fait contraire. Selon Mamadouba Camara, le président du district, c’est par cette localité que doit normalement passer la route. Ce dernier déplore donc l’arrêt des travaux et appelle à l’intervention des autorités pendant qu’il est encore temps.

Mamadouba Sylla, président du district de Kollet

« Les gens qui s’opposent à la poursuite des travaux veulent que l’itinéraire initialement choisi soit changé. Il était prévu que la route passe par chez nous, mais ceux de Kollet centre veulent qu’on change cela. Ce à quoi nous nous opposons aussi. Depuis le temps colonial, la route était tracée, il faut qu’on respecte cette ligne. Cette route, c’est en faveur des populations impactées par le projet de Souapiti. L’eau nous a fatigués, et la route qui doit passer par notre district aussi, ils veulent empêcher cela. Ils sont allés jusqu’à arrêter les travaux qui étaient en cours. Nous interpellons les responsables du projet pour dire de faire face à un tel comportement, sinon on risque d’assister à un affrontement ici. Nous demandons aussi au président de la République, à travers le ministère de l’énergie, de nous aider à trouver une solution favorable à cette situation », a lancé ce responsable local.

Pour l’heure, les travaux restent à l’arrêt, et la tension commence à monter dans les districts de Kollet centre et de Bambougou.

De Kollet, Amadou Baïlo Batouala Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

Tel. (00224) 628 516 796

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin