La Confédération Africaine de Football (CAF) va dévoiler le nom du meilleur joueur africain de l’année 2019 ce mardi, 7 janvier 2020, à Hurgada, en Egypte. Les trois finalistes au compte de cette 28ème édition des CAF Awards, au titre de meilleur joueur, sont Sadio Mané (Sénégal), Mohamed Salah (Egypte) et Ryad Mahrez (Algérie). Selon de nombreux observateurs, Sadio Mané est le grand favori face à des adversaires non moins cotés, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Sadio Mané, sociétaire du club de Liverpool FC (Angleterre) pourrait être le deuxième joueur sénégalais à remporter le trophée de meilleur joueur africain de l’année 2019, après le sacre d’Elhadji Diouf en 2002. Mais, il a en face de lui deux adversaires sérieux, en l’occurrence Mohamed Salah, double tenant du titre (2017 et 2018) et Riyad Mahrez, qui avait remporté le titre en 2016.

L’ancien sociétaire de Génération Foot du Sénégal est crédité d’une bonne prestation en 2019, tant en Angleterre que sur le plan Africain et international : 4ème au ballon d’Or de France Football, Champions d’Europe, vainqueur de la super-coupe d’Europe et de la coupe du monde des clubs, finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Egypte 2019, co-meilleur buteur du championnat Anglais…

Il est talonné par son coéquipier en club, Mohamed Salah, qui n’a malheureusement pas brillé lors de la CAN 2019 disputée en Egypte. Les Pharaons avaient été éliminés en 8ème de finale face aux sympathiques Bafana-Bafana d’Afrique du Sud.

Selon nos informations, le Camerounais Samuel Eto’o, vainqueur de ce même prix (2003, 2004, 2005, 2010), sera le maître de cérémonie de l’édition 2019 des CAF Awards. L’occasion sera mise à profit pour récompenser également la meilleure joueuse africaine de l’année, le meilleur entraîneur ou encore le meilleur espoir.

Malheureusement, aucun footballeur guinéen n’a figuré même sur la liste des 10 finalistes. Notre Naby Kéita de Liverpool, meilleur joueur guinéen du moment, n’y a pas retrouvé son nome.

Le seul et unique ballon d’or Africain que la Guinée a connu est Chérif Souleymane, trophée remporté en 1972, au sommet de sa gloire. En attendant, le football guinéen se cherche, écartelé entre scandale de corruption, manque de moyens matériels et financiers et amateurisme de ses dirigeants.

Alpha Kanso pour Guineematin.com

Tél 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin