Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines

Des réactions se font entendre au sein de la classe politique guinéenne suite à la publication de la liste de partis politiques retenus pour les élections législatives du 16 février 2020. Une liste composée du RPG Arc-en-ciel et de 28 autres formations politiques mais sans les principaux partis d’opposition du pays.

Peu après l’annonce faite ce mardi, 07 janvier 2020, par le président de la CENI, l’honorable Saïkou Yaya Barry, le secrétaire exécutif de l’UFR, a réagi au micro d’un journaliste de Guineematin. Il a assuré que l’opposition va user de tous les moyens légaux pour empêcher la tenue de ces élections.

« Il n’y aura pas d’élections en Guinée parce qu’on ne peut pas permettre la violation de notre constitution. On ne peut pas accepter que des bandits prennent en otage ce pays. Nous avons besoin d’une législature légitime, composée par des personnes élues par la population guinéenne ; pas par des personnes désignées par Alpha Condé et son groupe. Nous sommes en Guinée, nous nous battrons pour défendre notre cause, parce que nous sommes aussi guinéens », a martelé l’opposant.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin