Mandiana : la voiture du sous-préfet de Sansandö incendiée par des jeunes en colère

Les jeunes de la sous-préfecture de Sansandö, dans la préfecture de Mandiana, étaient en colère dans la nuit du lundi, 06 au mardi 07 janvier 2020 contre les autorités administratives et locales. Tout serait parti du choix de Lanciné Camara pour la députation pour Mandiana. Les manifestants, présumés être du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, ont incendié la voiture du sous-préfet, rapporte Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la région de la Savane.

La sous-préfecture de Sansandö, située à 125 kilomètres de Mandiana centre, était en ébullition du lundi 06 au mardi 07 janvier 2020. Plusieurs jeunes en colère ont perturbé les activités de la localité avant de mettre le feu à la voiture personnelle du sous-préfet, Abdoulaye Konaté. Le choix des candidats pour la députation est à l’origine de ce problème, tout comme ce fut le cas à Kankan, Kindia, Yomou et Matoto dans les rangs du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir.

Joint au téléphone dans la soirée de ce mercredi, 08 janvier 2020, Abdoulaye Konaté est revenu sur les causes de ce déchaînement de violence. « J’étais à Mandiana avec le maire pour une réunion quand des jeunes sont venus incendier ma voiture. Avant que je quitte, il n’y avait pas de problèmes, seulement des rumeurs. C’est le choix de Lanciné Camara, un banquier à Kankan, qui est à l’origine du problème. Les jeunes du parti contestent ce choix. Les manifestants accusent le maire de soutenir Lanciné Camara ».

En outre, Abdoulaye Konaté a expliqué comment les choses se sont passées. « Pendant la journée du lundi, ils sont venus fermer le bureau. A cette heure, le maire et moi étions à Mandiana. C’est la nuit qu’ils sont venus incendier ma voiture. Je ne pas ce qu’ils me reprochent. J’ai perdu des documents très importants dans la voiture », a-t-il laissé entendre.

Selon le sous préfet, les autorités préfectorales de Mandiana ont ouvert une enquête. Il n’y a pas eu de blessés ni d’arrestations, apprend-on.

De Siguiri, Bérété Lanceï condé pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS