Grève des enseignants : un blessé par balle à Wanindra

Lancée dans la matinée de ce jeudi, 09 janvier 2020, la grève du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée a entraîné des perturbations dans la capitale guinéenne.

Après un moment de fermeture de la circulation sur l’axe Hamdallaye-Bambéto, c’est le tronçon Enco5-Wanindra qui a été perturbé cet après-midi.

À en croire des citoyens de Wanindra qui ont joint Guineematin.com au téléphone, un citoyen aurait été blessé par balle au niveau de son cou.

Après un passage dans une clinique de Wanindra 3, la victime a été évacuée dans un autre centre pour des soins d’urgence.

A noter que cette grève intervient dans un contexte de grave crise politique en République de Guinée. A quelques mois de la fin de son dernier mandat (après ses deux mandats de cinq ans), le président Alpha Condé tient à changer la constitution actuelle qui lui empêche de faire un troisième mandat. Ce que refusent les partis politiques et les acteurs de la société civile qui se sont regroupés au sein du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC). D’ailleurs, ces derniers appellent avec insistance les Guinéens à se mobiliser pour sauver la démocratie guinéenne. Des manifestations générales illimitées sont annoncées dans ce sens à partir du lundi 13 Janvier 2020 en Guinée et à l’étranger.

Le président Alpha Condé a lui-même été élu à l’issue d’une grave crise politique consécutive au changement de la constitution par le deuxième président de la Guinée indépendante, en 2001. Après la mort du Général Lansana Conté, le 22 décembre 2008, ce sont des militaires qui s’étaient emparés du pouvoir avant d’organiser l’élection présidentielle de 2010.

A suivre !

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS