L’antenne préfectorale du FNDC à Kissidougou ne pourra pas manifester le lundi, 13 janvier 2020, dans la ville. Ainsi en ont décidé les autorités locales. Répondant à la lettre d’information des opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé, le maire de la commune urbaine a annoncé que leur manifestation est interdite, a appris Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

C’est la deuxième fois que Yomba Sanoh, le maire de Kissidougou, interdit une marche projetée par l’antenne locale du Front National pour la Défense de la Constitution. Pour justifier cette interdiction, l’autorité communale a laissé entendre que le FNDC « ne peut solliciter aucune autorisation de marche en soit ; seules les structures ou organisations légalement reconnues par la loi et qui sont affiliées au FNDC peuvent engager pareille démarche ».

Suite à cette interdiction, le FNDC-Kissidougou a décidé de surseoir à sa marche du 13 janvier 2020. La structure promet toutefois, de manifester ultérieurement dans la ville. L’annonce a été par Hassan Jumeau Bah, responsable de l’information et de la communication de cette antenne du Front National pour la Défense de la Constitution.

Hassan Jumeau Bah, responsable de l’information et de la communication du FNDC-Kissidougou

« On a décidé que désormais, on ne va plus déposer de lettres d’information à la mairie et on va manifester pour exprimer notre opposition au projet de nouvelle Constitution, dont le seul but est d’octroyer un troisième mandat au président Alpha Condé. On va se retrouver et décider d’une nouvelle date de manifestation. Cette fois, on ne va pas saisir les autorités, parce qu’elles ont déjà montré leur mauvaise foi », a-t-il annoncé.

A rappeler qu’à Conakry, la capitale guinéenne, le FNDC n’a déposé aucune lettre d’information par rapport à ses manifestations continues qui démarrent le 13 janvier 2020. La coordination nationale de la structure a invité les Guinéens à manifester partout où ils sont jusqu’à ce que le président Alpha Condé renonce à son projet de nouvelle Constitution, qui lui permettrait de briguer un troisième mandat.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin