L’antenne du FNDC à N’Zérékoré décide de défier les autorités locales, qui ont interdit sa manifestation prévue le lundi, 13 janvier prochain. A l’issue d’une réunion qu’ils ont tenue dans la soirée du vendredi, 10 janvier 2020, les responsables de la structure ont annoncé le maintien de la manifestation appelée « marche de la victoire ». Ils ont invité les citoyens à se mobiliser massivement pour y prendre part, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Suite à la sortie du maire de N’Zérékoré, demandant au Front National pour la Défense de la Constitution de renoncer à sa marche prévue le lundi, 13 janvier 2020, dans la ville, les dirigeants du FNDC-N’Zérékoré se sont réunis au domicile du coordinateur régional de l’UFR en Guinée forestière.

A l’issue de la rencontre, Cécé Théa, le coordinateur adjoint de l’antenne régionale du FNDC à N’Zérékoré, a annoncé que la manifestation reste maintenue. Il a invité les populations à descendre massivement dans la rue pour exprimer leur opposition au changement de l’actuelle Constitution, qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Cécé Théa, vice-coordinateur du FNDC N’Zérékoré

« Nous disons à toute la population de N’Zérékoré, en particulier, et de la région forestière, en général, que la marche pacifique prévue le 13 janvier prochain, aura bel et bien lieu. Une marche de la victoire qui fera le triple de celle du 21 novembre 2019. Chers populations, l’heure n’est plus à la peur ni à la distraction. Il faut maintenant que la jeunesse essaye de prendre son destin en main.

Nous ne pouvons pas accepter que notre pays soit pris en otage, et nous disons que notre constitution doit être protégée, sauvegardée. Et, ces putschistes, nous devons leur dire que plus jamais ce projet satanique passera. Raison pour laquelle vous êtes tous invités à prendre part à la marche de la victoire du FNDC-N’Zérékoré, le 13 janvier prochain », a lancé Cécé Théa.

Répondant au maire de la commune urbaine, le FNDC-N’Zérékoré a précisé qu’il « n’a pas demandé une autorisation de manifester de la part des autorités. Nous avons déposé une lettre d’information comme le prévoit notre Constitution. Les autorités sont déjà informées, c’est à elles de sécuriser ou pas notre marche ».

Selon ces opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé, cette marche partira du carrefour Komou pour s’achever à la devanture de la préfecture de N’Zérékoré. Elle est prévue de 8 h 30 minutes à 15 heures.

Mais, aux dernières nouvelles, on apprend que les autorités de N’Zérékoré sont passées par le patriarche de la ville pour lui demander de convaincre le FNDC à renoncer à cette manifestation. Molou Holomo Hazaly Zogbélèmou, autorité morale très respectée dans la capitale de la Guinée forestière, a convié les responsables locaux du FNDC à une réunion dans l’après-midi de ce samedi, à son domicile.

Reste à savoir s’il réussira à convaincre les leaders du FNDC-N’Zérékoré à surseoir à leur mouvement de protestation.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tel : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin