Dans le cade de la conquête des voix au compte des élections législatives du 16 février prochain, les candidats à la députation au compte de la circonscription électorale de Télimélé ont entamé une série de rencontres avec les citoyens. Dans la journée du vendredi, 10 janvier 2020, Elhadj Ibrahima Diallo et sa suite ont effectué une visite dans le district de Missidé Kêbou, relevant de la commune rurale de Goûgoûdjé, située à environ 15 km du centre ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Après la présentation officielle des candidats du RPG Arc-en-ciel pour la députation à Télimélé par l’autorité préfectorale, une tournée de prise de prise de contact avec les citoyens a été initiée. La démarche vise à conquérir les cœurs pour engranger des voix le jour du vote.

Les candidats ont commencé leur périple par les localités de Fanta, Sodjo, Senguélema, Goulgoul, Barkèrè, Missidé, avant de conférer avec les communautés Mandingues, Forestières et Soussous. Pour la journée d’hier vendredi, ils ont été reçus dans le district de Missidé Kêbou. Une localité difficilement accessible, à vocation essentiellement agro-pastorale.

Elhadj Ibrahima Diallo, candidat du RPG à l’uninominal de Télimélé

Dans son intervention, Elhadj Ibrahima Diallo a laissé entendre qu’il pourra apporter un plus à Télimélé en général, à Kêbou en particulier dans le cadre de son épanouissement. « Chers parents, chères mamans, chers frères et sœurs, nous sommes à Missidé Kébou ce vendredi pour témoigner de notre attachement à cette localité dont je suis originaire, mais aussi vous informer que le président de la République a voulu nous choisir comme candidat du RPG-Arc en ciel pour les prochaines législatives. Nous ne sommes pas là pour vous faire des fausses promesses. Mais, soyez convaincus que nous pouvons apporter un grand plus au développement de Télimélé, et Missidé Kébou ne sera pas e reste. Et pour atteindre ce pari, nous sollicitons vos voix qui nous permettront de défendre les projets de Télimélé à l’hémicycle ».

Thierno Mamadou Aguibou Diallo, imam de Missidé Kébou

En guise de réponse l’imam râtib, Thierno Mamadou Aguibou Diallo, a souhaité la bienvenue aux visiteurs avant d’égrener les difficultés qui assaillent la localité. « Nous avons entendu vos messages, mais avant tout, comme il est de coutume, nous vous souhaitons la bienvenue à Missidé Kébou. Nous sommes enchantés de votre visite, surtout de voir que parmi vous, il y a un natif de la localité. Les défis à relever ici sont immenses. Nous sommes enclavés, les problèmes d’eaux potables se posent, nous avons une mosquée en terre battue construite en 1620. Aujourd’hui, la principale préoccupation est de voir cette mosquée reconstruite. Ce que nous pouvons faire, c’est de vous promettre nos voix. Mais la chefferie, c’est Dieu qui donne. Rassurez-vous que vous avez nos bénédictions », a laissé entendre l’imam de Missidé Kébou.

Ces prises de contacts se sont poursuivies ce samedi, 11 janvier 2020, par une rencontre qui a regroupé les différentes sous-sections des communes rurales et les deux sections du parti. Une rencontre au cours de laquelle les différents candidats leur ont été présentés.

A noter que dans la soirée de ce samedi, ils promettent de rencontrer les jeunes de la commune urbaine de Télimélé, comme ce fut pour les femmes et les autres corporations.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tel: 622525250

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin