Déclaration du comité technique national des femmes de la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE) élargie à toutes les structures de base

Le Comité des femmes s’est réuni en session extraordinaire à Conakry, ce jour 12 Janvier 2020 de 10 heures à 14 heures

– Considérant que la plateforme revendicative du 12 Septembre 2018 portant sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignant-e-s déposé auprès du gouvernement et sans suite ;

Entre autres : le rehaussement du salaire indiciaire, les primes et indemnités, la construction des logements sociaux, le ravitaillement des enseignant-e-s en denrées alimentaires, l’immatriculation des enseignant-e-s du privé à la caisse nationale de sécurité sociale, l’engagement des contractuel-le-s de l’éducation ;

– Considérant le climat social actuel préoccupant ;

Le comité des femmes de la fédération syndicale professionnelle de l’éducation demande au Gouvernement :
De faire une proposition concrète sur le contenu de la plateforme revendicative du 12 Septembre 2018.

Nous femmes de la FSPE, invitons tous les acteurs au tour de la table de négociation pour une issue favorable de la crise qui ne doit pas perdurer au détriment des enseignant-e-s et de nos enfants.

Vive la FSPE !

Vive les enseignant-e-s de Guinée !

Vive l’école guinéenne !

Le Comité technique national des femmes de la FSPE

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin