Après avoir paralysé le secteur éducatif guinéen ces derniers jours, suite à sa grève générale et illimitée, le Syndicat Libre des Enseignants de Guinée (SLECG) est invité à négocier avec les autorités ce lundi 13 janvier 2020. Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG, et certains de ses lieutenants s’entretiennent en ce moment avec des membres du gouvernement au ministère de le Fonction Publique, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Alors que la paralysie des cours se poursuit à travers le pays, le SLECG est invité à renouer le fil du dialogue à Kaloum. C’est dans ce cadre qu’une délégation du SLECG, avec à sa tête Aboubacar Soumah, a répondu à l’invitation du gouvernement ce lundi. Il y a également la présence d’Abdoulaye Sow, secrétaire général de l’USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée), à laquelle est affilé le SLECG.

Du côté des autorités, on note la présence de certains membres du gouvernement : Billy Nankouman Doumbouya (Fonction Publique), Mory Sangaré (Education Nationale), Lansana Komara (Enseignement Technique), Ismaël Dioubaté (Budget). Il y a également Professeur Bano Barry (conseiller à la Présidence sur les questions d’Education) et Dr Alia Camara (Inspecteur général du travail).

Les négociations se poursuivent et il reste à savoir si un terrain d’entente sera trouvé entre les deux camps.

Pour rappel, le SLECG a déclenché le jeudi 09 janvier 2020 une grève générale et illimitée pour dénoncer la façon dont se sont passées les opérations d’assainissement du fichier des enseignants.

A suivre !

Depuis Kaloum, Alsény KABA pour Guinematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin