Les actions de « résistance citoyenne » du Front National de la Défense de la Constitution (FNDC) pour contraindre le président Alpha Condé à renoncer à son 3ème mandat ont commencé ce lundi, 13 janvier 2020. Sur l’autoroute Fidel Castro, dans la capitale guinéenne, le mot d’ordre lancé par cette entité est partiellement suivi, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les marches pacifiques du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) n’ont pas pu fléchir le président Alpha Condé sur sa position de doter la Guinée d’une nouvelle constitution et qui pourrait lui permettre de briguer un mandat supplémentaire. C’est la suite de ce combat que des actions de résistance ont été lancées ce lundi pour maintenir la pression sur l’actuel locataire du palais Sékhoutouréyah.

Sur l’autoroute Fidel Castro, l’appel lancé par le FNDC a été partiellement suivi. Si les grandes boutiques et les magasins sont fermés, certains étalagistes et quelques petits commerçants sont visibles au long de la route.

Les banques et les stations services sont fermées. Même ce n’est pas l’engouement habituel, la circulation est normale du marché de Matoto à celui de Madina, en passant par la Tannerie et l’aéroport Gbessia.

Les citoyens vaquent à leurs occupations sous l’œil vigilant des forces de l’ordre, déployées dans les points stratégiques de l’autoroute Fidel Castro : aéroport Gbessia, le rond-point de la Tannerie et grand marché de Matoto.

Au niveau du grand marché de Matoto, les commerçants ont largement suivi le mot d’ordre. Les boutiques étaient toutes fermées, même si certaines vendeuses de légumes et autres produits sont venues exposer leurs produits.

Abbas Diallo

Présent sur le terrain pour surveiller sa boutique fermée, Abass Diallo a dit sa peur des manifestations. « Nous avons peur des manifestations du FNDC. On a peur des manifestations violentes, c’est pour cela qu’on a peur d’ouvrir nos boutiques pour ne pas que les bandits ou les malfrats viennent jeter les cailloux sur nous. Nous ne somme des politiciens et non plus membres du FNDC. C’est à cause de ça nous ne sommes pas sortis ».

Aucun accrochage n’est à signaler pour.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin