Comme annoncé dans nos précédentes publications, l’appel à manifester du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a fortement impacté sur les activités le long de la route Le Prince. C’est le cas notamment sur l’axe T8- Cimenterie- Bailobayah- Kagbélen, où jeunes et agents des forces de l’ordre se sont livrés à une bataille rangée, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Après des violents affrontements entre les forces de l’ordre et des jeunes manifestants toute la mi-journée de ce lundi, 13 janvier 2020, un calme précaire règne entre la route Transversale numéro 8 de Sonfonia, dans la commune de Ratoma et Kagbélen, relevant de la préfecture de Dubréka.

Au grand carrefour de la Cimenterie, tout comme au rond de la T8 jusqu’au marché de Bailobayah, jeunes manifestants et forces de l’ordre continuent à se regarder en chien de faïence. Au niveau du marché Bailobayah, où un de nos reporters s’est rendu à 16 heures, les deux camps se livraient à une course poursuite dans le quartier.

Les jeunes tentent toujours de récupérer l’axe mais c’est sans compter sur l’engagement des forces de l’ordre, décidées à ramener le calme sur les lieux. Les boutiques et les magasins sont toujours fermés.

Sur la route on voit partout des traces de pneus brûlés, de cailloux ainsi que des ordures éparpillées ça et là.

Au moment où on quittait les lieux (16 heures 15’) la tension était encore très vive entre forces de l’ordre et jeunes manifestants, décidés de continuer à en découdre.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin