L’appel du FNDC à des manifestations de résistance à partir de ce lundi, 13 janvier 2020, n’a pas été entendu sur l’axe Km36 (dans la préfecture de Coyah)-Entag (dans la commune de Matoto). Selon le constat d’un reporter de Guineematin.com, aucune manifestation de rue n’est signalée dans cette zone, ce lundi matin. En revanche, certaines activités sont paralysées le long de cet axe routier.

Si habituellement cette route est difficile à pratiquer les lundis en raison des embouteillages, aujourd’hui la circulation est très fluide. Même s’il n’y a pas de manifestation dans la zone, le trafic routier connaît une certaine paralysie. Le commerce est également paralysé : la plupart des boutiques situées le long de cette route sont fermées ce lundi matin. Plusieurs commerçants sont assis devant leurs places en train d’observer la situation.

Par contre, l’affluence est de mise dans les marchés de Lansanayah Barrage et d’Entag, tous les deux situés au bord de la route. De nombreuses femmes vendent ou achètent des condiments sur ces lieux. Les écoles privées qui se trouvent en bordure de route sont aussi ouvertes et connaissent une présence effective des élèves et des enseignants. Les stations-service fonctionnement également à la normale.

Dans les tous carrefours, plusieurs agents de la police et de la gendarmerie sont déployés pour faire face à d’éventuelles manifestations.

A travers les manifestations de résistance et continues appelées à partir de ce lundi, 13 janvier 2020, le Front National pour la Défense de la Constitution espère mettre la pression sur le président Alpha Condé et l’amener à renoncer à son projet de nouvelle Constitution, qui lui ouvrirait la voie à un troisième mandat.

A suivre !

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin