A l’image de plusieurs villes et localités de la Guinée, la sous-préfecture de Sangarédi, située à 56 kilomètres de la commune urbaine de Boké, a été affectée hier, lundi 13 janvier 2020, par la manifestation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Selon des informations confiées à Guineematin.com, les activités y ont été paralysées, le commerce presqu’inexistant.

Le FNDC a entamé sa nouvelle stratégie de dénonciation du projet de nouvelle constitution, qui pourrait ouvrir la voie à un mandat de trop pour Alpha Condé à la tête de la Guinée. Une grande partie de la Guinée a été paralysée hier par le mouvement dénommé « résistance citoyenne et active ».

C’est le cas dans la sous-préfecture minière de Sangarédi où les activités ont tourné au ralenti. Selon notre informateur qui a fait le tour de la ville, l’appel du FNDC a fortement paralysé la ville. « Chez nous à Sangarédi, la situation ressemble à un jour de fête. Tout le commerce est fermé. A part quelques gargotes et des cafétérias, tout est fermé. Au petit matin, certains habitants avaient érigé des barricades au niveau de la zone appelée Barrière, à la rentrée de la ville en provenance de Boké, pour empêcher toute sortie et entrée d’engins roulants. Finalement, ils ont été dissuadés par d’autres personnes et ils ont enlevé les barricades. La principale route de la ville est actuellement transformée en terrain de football par les jeunes », rapporte notre source au bout du fil.

Sur le plan du dispositif de sécurité, notre informateur affirme qu’aucun agent de la police ou de la gendarmerie n’est visible dans les rues de la ville. « Le commissariat de police, situé à Thiankoun Naï, est fermé. J’ai même rencontré leur commandant habillé en T-shirt blanc. Il partait je ne sais pas où. Par contre, au quartier Limanya, la BICIGUI est ouverte avec trois gendarmes postés à la rentrée. Le grand commissariat de police est également ouvert. Quand au centre culturel, c’est le service nettoyage qui fonctionne. Au quartier Cité, la banque Ecobank est aussi fonctionnelle », précise-t-il.

Il faut rappeler qu’aucun incident n’a été signalé dans cette ville.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin