Les activités reprennent timidement dans certaines parties de Conakry pour la matinée de ce mardi, 14 janvier 2020, deuxième jour de la nouvelle stratégie de protestation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le troisième mandat pour Alpha Condé. Tel est le cas dans les quartiers Enco-5, Wanindara, Sonfonia et Cimenterie. Les boutiques et magasins sont fermés même si la circulation existe, contrairement à la journée mouvementée d’hier, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Contrairement à la journée d’hier, émaillée de violences avec deux cas de morts, la situation est calme sur l’axe Enco-5, Wanindara, Sonfonia et Cimenterie. Les activités reprennent timidement.

Au niveau des marchés de Sonfonia Gare et de la Cimenterie, les boutiques et magasins sont fermés. Les étalagistes sont visibles sur les lieux et écoulent leurs produits. Des pickups de la police et de la gendarmerie sont postés à divers endroits et veillent aux grains. Le secteur des banques et assurances est fonctionnel.

À Wanindara (rond-point T5), c’est le même constat en ce qui concerne les boutiques et les magasins. Là aussi, policiers et gendarmes sont visibles. De nombreux citoyens attendent impatiemment de trouver un véhicule. D’autres sont réduits à marcher.

En plus de la protestation du FNDC contre un troisième mandat pour Alpha Condé, s’ajoute la grève du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG). Tôt ce mardi matin, quelques élèves étaient en partance pour l’école. Mais, nombre d’entre eux sont revenus à la maison.

Pour l’heure, aucun accrochage n’est signalé. Les pickups de policiers et de gendarmes patrouillent le long de la route Le Prince.

Depuis Sonfonia, Mohamed Doré pour Guineematin.com

Tel: 00224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin