Abdoulaye Sow, secrétaire général de l’USTG

L’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) sort de son silence pour se prononcer sur l’arrestation et l’incarcération de 11 responsables du SLECG, dirigé par Aboubacar Soumah, à Conakry. Dans une déclaration rendue publique ce mercredi, 15 janvier 2020, et dont copie est parvenue à la rédaction de Guineematin.com, l’USTG condamne « avec la dernière énergie ces actes d’un autre âge, dont l’objectif est l’accentuation des troubles sociaux ».

Elle dénonce une violation flagrante des droits de l’homme et entrave à l’exercice de l’activité syndicale. La centrale syndicale à laquelle est affilié le syndicat des enseignants, promet d’user de tous les moyens légaux en sa possession pour obtenir la libération des syndicalistes.

Déclaration de l’USTG- CSI

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin