Alors que les cours sont perturbés dans la plupart des écoles publiques de Conakry depuis le déclenchement de la nouvelle grève générale et illimitée appelée par le SLECG, les responsables du lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya assurent que leur établissement n’est pas affecté par ce mouvement. C’est le censeur de l’école qui l’a dit au micro d’un reporter de Guineematin.com, ce mercredi 15 janvier 2020.

Kankou Keita, censeur du lycée Léopold Sédar Senghor de Yimbaya

« Depuis le déclenchement cette grève, les cours se déroulent normalement dans mon établissement. C’est vrai que parfois, un ou deux enseignants programmés peuvent s’absenter pour les cours journaliers, mais nous avons toujours une majorité qui répond présent dans les classes. Par exemple, aujourd’hui, sur 23 enseignants devant être en classes, il y a eu 17 qui sont venus dispenser les cours. Et, sur 1590 élèves dont 603 filles devant aussi suivre les cours, il y a aussi 1110 dont 304 filles qui sont présents. Donc, on peut dire que notre établissement est en marge de cette grève déclenchée par le camp Aboubacar Soumah », a déclaré Kankou Keïta, se disant « fier » de cette situation.

Cependant, le constat sur le terrain semble contraster quelque peu avec les déclarations du censeur. Car, seulement deux salles de classe de cette école avaient un grand nombre d’élèves ce mercredi matin. Dans les autres salles, les effectifs étaient nettement réduits. Difficile de savoir s’ils étaient encadrés par des enseignants ou par des membres de la direction. Kankou Keïta appelle d’ailleurs les enseignants qui observent la grève « de rejoindre dans l’immédiat les salles de classe, parce qu’ils demeurent l’espoir de la réussite des élèves qui ont le plein droit de bénéficier d’une formation adéquate chaque année ».

De son côté, le SLECG, dirigé par Aboubacar Soumah, appelle les enseignants à poursuivre la grève jusqu’à l’obtention d’un salaire mensuel de 8 millions de francs par enseignant.

Léon Kolié pour Guineematin.com

Tel 661 74 99 64

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin