Abdoulaye Sow, secrétaire général de l’USTG

Sauf changement de dernière minute, le procès des 11 membres du SLECG, arrêtés il y a quelques jours à Conakry, va s’ouvrir ce jeudi, 16 janvier 2020, au tribunal de première instance de Mafanco. Avant l’arrivée des prévenus qui sont détenus à la maison centrale de Conakry, plusieurs enseignants ont envahi la juridiction pour apporter leur soutien à leurs collègues.

On note également la présence d’Abdoulaye Sow, le secrétaire général de l’USTG, centrale syndicale à laquelle est affilié le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), dirigé par Aboubacar Soumah. A son arrivée au tribunal, le leader syndical s’est adressé aux enseignants présents sur les lieux. Il les a rassurés que la centrale qu’il dirige se battra aux côtés du SLECG pour la libération des syndicalistes détenus.

« Vos collègues seront libérés pour ne pas que la crise s’enlise. C’est le droit qui sera dit et vous devez faire confiance à la justice guinéenne. On estime que ça ne sera pas une parodie de justice, ça sera la vraie justice et on dira le droit. On est engagés, on est là pour ça et on est avec vous. La revendication que vous avez posée, elle est justifiée. Vous avez le droit », a dit le secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée.

A rappeler que parmi les 11 syndicalistes membres du SLECG dont le procès s’ouvre aujourd’hui, 9 ont été arrêtés le samedi, 11 janvier 2020, au lycée Bonfi où ils seraient allés pour s’enquérir de la situation d’un des leurs, qui aurait été déshabillé et conduit en prison par le proviseur de cette école. Les deux autres ont été interpellés le lundi, 13 janvier 2020, alors qu’ils rentraient d’une rencontre entre leur organisation syndicale et le gouvernement. Rencontre qui visait à tenter de trouver solution à la grève déclenchée par le SLECG le jeudi, 09 janvier 2020.

Le premier groupe est poursuivi pour menaces, injures, et coups et blessures volontaires. Les deux autres sont inculpés d’incitation à la violence.

Un journaliste de Guineematin.com est au tribunal pour suivre leur procès. Nous y reviendrons.

Siba Guilavogui pour Guineematin. com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin