Au lendemain de l’incendie du seul camion de ramassage d’ordures de la commune urbaine de Kindia, les conséquences commencent déjà à se faire sentir. Les ordures commencent à s’entasser à divers endroits et pourraient même obstruer certaines rues si rien n’est fait, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de correspondants basé dans la préfecture.

Le seul camion de ramassage d’ordures la commune urbaine de Kindia a été incendié par des inconnus il y a de cela quelques jours. Cette situation commence à avoir un impact négatif dans la cité des agrumes avec les ordures qui commencent à s’entasser à certains endroits, sous l’œil impuissant des citoyens, réduits à constater les dégâts.

Sur la route principale qui traverse la ville, les ordures ont envahi le passage, notamment du côté de Wambélen et Gnènguèma.

Interrogée par le reporter de Guineematin.com sur ce drame, madame Joséphine Doré, secrétaire générale de la commune urbaine de Kindia, a laissé entendre que l’heure est grave, surtout que ce camion de ramassage d’ordures était l’unique espoir des cadres communaux pour assainir la ville. « Il faut reconnaître que la situation est grave, vu ce que les gens produisent quotidiennement comme ordures. Nous allons donc nous mettre en rapport avec les syndicats des transports pour qu’ensemble nous puissions continuer à ramasser ces ordures dans les marchés », a-t-elle indiqué.

Si rien n’est fait pour débarrasser les marchés de Kindia de ces ordures, la route pourrait être bloquée à Wambélen et Gnènguèma par les ordures, sans compter les conséquences environnementales et sanitaires qui vont en découler.

Depuis Kindia, Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin