Abdourahmane Diallo, père d’Alhassane Diallo

Après avoir passé trois jours à la morgue de l’hôpital régional de Labé, le corps du jeune homme, tué le lundi, 13 janvier 2020, à l’occasion des manifestations appelées par le FNDC à Labé, a été finalement identifié. Il s’agit d’Alhassane Diallo, 15 ans, originaire de Dalein et qui vivait dans la commune urbaine de Labé. Ce jeudi, 16 janvier 2020, la famille de la victime est allée récupérer le corps pour l’inhumer, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Selon Abdourahmane Diallo, le père de la victime, le jeune homme était apprenti-carreleur et vivait chez son maître au quartier Tata, dans la commune urbaine de Labé. C’est là qu’il aurait quitté pour aller participer à la première journée de la « résistance active et permanente » appelée par le FNDC contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé. Après avoir reçu une balle au niveau de la tête dans ces violentes manifestations, son corps a été conduit à la morgue de l’hôpital régional de Labé. Jusqu’au mercredi, 15 janvier, sa famille pensait qu’il était chez son maître alors que ce dernier le croyait chez sa famille.

« Je l’ai vu pour la dernière fois le dimanche dernier, il était chez son maître. Comme le lundi et le mardi nous ne l’avons pas vu, je suis allé chez son maître pour m’enquérir de ses nouvelles. Ce dernier m’a dit qu’il avait donné à chacun de ses apprentis une somme d’argent pour leur dire de partir chez leurs parents jusqu’à la fin des troubles. C’est à partir de là qu’on a commencé tous à faire des recherches. Comme j’ai entendu dans les médias qu’un corps sans vie se trouve à la morgue depuis plusieurs jours sans être identifié, je me suis rendu là-bas hier, mercredi soir, mais la morgue était déjà fermée. Ce jeudi matin, je suis reparti sur les lieux et j’ai trouvé que c’est le corps de mon fils », témoigne le père du défunt.

Alhassane Diallo a été inhumé ce jeudi, 16 janvier 2020, au cimetière de Maléya, dans le quartier Tata. Son père dit s’en remettre à la volonté de Dieu et annonce que tous les frais liés aux funérailles ont été pris en charge par l’antenne du FNDC à Labé.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin