Tirs sur les civils, incendie d’un marché, abus… La police prise en flagrant délit !

17 janvier 2020 à 9 09 05 01051

Jamais la police guinéenne n’avait humilié notre pays comme ces derniers jours. Et, c’est le ministre de la Sécurité et de la protection civile qui aura cherché ce qui a pu prouver à l’opinion internationale les exactions des agents de la police sur les populations civiles. Acculé sur les pratiques devenues monnaie courante ces derniers temps en Guinée, Damantang Albert Camara a lancé un défi aux victimes, leur demandant des preuves par les images et vidéos, tout en faisant croire que sans cela, les accusations ne seraient pas fondées. Alors, ils ont osé prendre le risque !

Lire