Les scènes de violence enregistrées en Moyenne Guinée en début de semaine ont fait un mort, des blessés et des dégâts matériels importants. L’attaque contre le domicile du Khalife général du Fouta, Elhadj Bano Bah, par les forces de l’ordre, a suscité beaucoup de réactions d’indignation. La dernière en date est celle du président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) qui accuse le président Alpha Condé d’être l’instigateur de cette attaque contre un « symbole ». Cellou Dalein Diallo l’a dit à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire du parti, tenue ce samedi, 18 janvier 2020 à son siège, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Devant des militants massivement mobilisés, le chef de file de l’opposition a laissé entendre que le responsable des exactions n’est autre que le président Alpha Condé. « La répression est les exactions sont allées plus loin pour toucher un symbole. Le symbole de la sagesse, le symbole qui incarne toute une communauté. Elhadj Bano Bah, secrétaire général de la ligue islamique de Pita, Khalife du Fouta Djallon, a été agressé, gazé, ses voitures détruites par les forces de défense et de sécurité. Mais, pourquoi cette haine ? Un sage qui fait tout pour que règne la paix, pour que règne la cohésion entre les habitants du Fouta et de la Guinée. Quelqu’un qui intervient chaque fois pour calmer les passions afin que les guinéens s’entendent ? Alpha Condé n’a trouvé rien à faire, sauf envoyer une expédition pour aller agresser ce vieux qui incarne toute la sagesse du Fouta Djallon », a fustigé Cellou Dalein Diallo.

Profitant de l’occasion l’ancien Premier ministre a décrit Elhadj Bano Bah comme étant un sage choisi par toute une communauté pour être son khalife. « Elhadj Bano Bah est le Khalife, l’homme sage, l’homme respecté. Alpha Condé, pour marquer sa haine vis-à-vis de la région et de la communauté n’a trouvé rien à faire qu’à envoyer ses soldats matraquer le vieux, violer son domicile et détruire ses biens. Qu’il sache (Elhadj Bano : ndlr) qu’il a la solidarité de tous les patriotes guinéens parce que c’est vers les sages de ce pays qu’on accourt lorsque les passions dépassent certaines limites, pour qu’ils calment les gens. Mais, eux-mêmes n’échappent pas aux exactions, aux violences qu’Alpha Condé est en train d’infliger aujourd’hui aux guinéens », soutient-il.

Dans la perspective des prochaines manifestations, prévues les 21 et 22 janvier 2020, Cellou Dalein appelle ses militants à prendre conscience de l’enjeu et de montrer que la mascarade électorale ne passera pas. « C’est un devoir patriotique de tous les fils du pays de se mobiliser pour refuser la mascarade électorale, pour refuser le 3ème mandat. Quelque soit la forme que le pouvoir empruntera pour légaliser ce coup d’Etat constitutionnel, il faut qu’il nous trouve sur son chemin. Croyez-moi, la victoire est proche et la dictature va tomber », prévient le leader de l’UFDG.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin