L’incendie allumé par des agents de la police guinéenne au marché de Koloma, dans la commune de Ratoma, le mardi dernier, 14 janvier 2020, a fait d’importants dégâts matériels. Des tables appartenant à des marchands, des conteneurs remplis d’objets divers ont été happés par les flammes avant que l’incendie ne soit maîtrisé par les citoyens.

Interrogés hier, vendredi 17 janvier 2020, par Guineematin.com, certaines victimes ont fait le bilan des pertes subies. A l’occasion de la deuxième journée de la « résistance citoyenne active et permanente » du Front National pour la Défens de la Constitution (FND) contre le 3ème mandat pour Alpha Condé, l’on a enregistré des morts, des blessés, des arrestations et des dégâts matériels importants.

Des agents de la police guinéenne, ont été filmés à leur insu entrain de mettre le feu au marché Koloma. Cet incendie, maitrisé par les citoyens, a provoqué d’énormes pertes pour les propriétaires, réduits aujourd’hui à constater les dégâts.

madame Mariama Diallo

Madame Mariama Diallo, l’une des victimes de cet ace criminel, interrogée par Guineematin.com, a expliqué avoir perdu beaucoup d’objets. « J’ai perdu assez de biens. J’avais dans ma boutique 300 kilogrammes de riz du pays, un sac de riz blanc, 10 paquets de Maggi, des poissons, 10 cartons de poulets importés et un congélateur. J’ai perdu tout ça. C’est l’eau utilisée par les citoyens pour éteindre le feu qui a mouillé le riz et les paquets de Maggi. J’ai trouvé qu’ils ont enlevé certaines feuilles de tôles et le feu a consumé le congélateur. Ma boutique a été sauvée de justesse par les habitants de Koloma », a-t-elle expliqué.

Elhadj Mâdiou Diallo

Pour sa part, Elhadj Mâdiou Diallo dit que c’est de justesse que le pire a été évité ce jour. « N’eût été l’intervention de la population, tout le marché allait bruler. Donc, c’est de justesse que le pire a été évité. Moi, j’étais chez moi. A mon arrivée, j’ai trouvé qu’ils ont éteint le feu qui avait déjà pris la devanture de mon magasin de riz. Je demande aux autorités de prodiguer de conseils aux forces de l’ordre pour ne pas qu’elles pillent les biens des citoyens », a-t-il lancé.

Yacine Diallo, administrateur du marché Koloma

Évoquant le bilan de l’incendie, Yacine Diallo, administrateur du marché de Koloma, a expliqué que ce sont deux boutiques qui ont été touchées. « Moi, je n’étais pas présent sur le lieu comme il n’y avait pas de circulation ce jour. Vers 13 heures, on m’a appelé pour me dire qu’il y a eu incendie au marché de Koloma. Le lendemain, je suis venu faire le constat. J’ai trouvé qu’il y a eu des tables qui ont été incendiées à l’intérieur du marché même. Ils ont rassemblé des tables à un endroit, ils ont mis de l’essence et ils ont mis le feu dessus. Après ça, il y a eu deux boutiques qui ont pris feu. Une boutique appartenant à une vendeuse de poissons et une autre vendeuse de produits cosmétiques. Par rapport à la vendeuse de poisson, elle avait à l’intérieur des poissons, des poulets importés, du riz et un frigo. A ce niveau, la population a pu maitriser le feu à temps avant l’arrivée même des pompiers. Au niveau de la vendeuse de produits cosmétiques, elle a subi assez de pertes car le feu a emporté tout le contenu », a expliqué monsieur Diallo.

Par rapport aux enquêtes, l’administrateur du marché de Koloma a fait savoir que rien n’a encore été fait dans ce sens. « Pour le moment, aucune enquête n’est ouverte à ma connaissance. A notre niveau, on n’a reçu ici aucun policier ou un gendarme pour nous parler d’enquêtes ».

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin