Malick Sankhon, DG de la CNSS et membre du bureau politique national du RPG-AEC

« Rien ne se décidera dans ce pays contre nous parce que le peuple veut de nous ; parce que le peuple veut d’Alpha Condé comme président. Lorsque nous allons gagner les législatives à leur insu, nous ferons ce que le président va nous proposer. Moi, Malick Sankhon, je dis à qui veut l’entendre, en 2020, Alpha Condé sera le candidat du RPG arc-en-ciel »

Malick Sankhon, directeur général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) vient de mettre l’huile sur le feu au moment où la lancinante question du changement de la Constitution divise les Guinéens. Cet ancien proche du Général Lansana Conté, aujourd’hui haut responsable du parti au pouvoir, par ailleurs Directeur Général de la CNSS, a publiquement annoncé que le président Alpha Condé qui est à son deuxième et dernier mandat constitutionnel sera leur candidat aux élections présidentielles de 2020. Il l’a dit au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG arc-en-ciel de ce samedi, 18 janvier 2020, à Conakry, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Le retrait de l’opposition plurielle du processus électoral en cours a été le principal sujet débattu au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du parti au pouvoir ce samedi. Malick Sankhon se félicite de cette décision des grandes formations politiques d’opposition (UFDG, UFR, BL PEDN, PADES…). Car selon lui, « au RPG arc-en-ciel, nous ne sommes pas venus pour nous amuser. Le RPG arc-en-ciel est devenu un parti de pouvoir, je dis bien un parti de pouvoir ! Rien ne se décidera dans ce pays contre nous parce que le peuple veut de nous ; parce que le peuple veut d’Alpha Condé comme président. Lorsque nous allons gagner les législatives à leur insu, nous ferons ce que le président va nous proposer. Moi, Malick Sankhon, je dis à qui veut l’entendre, en 2020, Alpha Condé sera le candidat du RPG arc-en-ciel », a-t-il déclaré sous les applaudissements nourris des militants du RPG arc-en-ciel.

A noter que l’assemblée général du RPG arc-en-ciel est devenue une belle tribune pour les cadres qui sont en difficultés au sein de l’appareil d’Etat. Quand une personnalité se rend coupable ou est simplement soupçonnée de détournement ou même quand une de ses fautes atterrit à la présidence de la République et que le chef de l’Etat se fâche, certains préparent un discours de soutien qui fait jaser et qui remonte à Sékhoutouréya pour rapprocher l’auteur du « dieu des décrets » ! Et, comme on sait aujourd’hui que pour plaire à Alpha Condé il faut se déclarer favorable à son troisième mandat, on n’a plus besoin d’aller trop loin pour trouver le mot choc !

Bref, Malick Sankhon était-il sur une mauvaise pente que cette fracassante déclaration pourrait redresser ? En attendant d’en savoir davantage, il est évident que cette affirmation donne du grain à moudre au Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), qui est désormais prévenu que le régime cherche bel et bien un troisième mandat au président Alpha Condé.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin