Thierno Nouhou Diallo, cambiste

Le dossier opposant Thierno Nouhou Diallo, le jeune cambiste, au prêcheur Mamadou Taïbou Bah, connu sous le nom d’Oustaze Taïbou, portant sur plus de 8 milliards de francs guinéens, n’en finit pas de faire parler de lui. Alors que la bataille judicaire entre les deux camps n’a forcément pas connu son épilogue, Oustaze Taïbou, que Thierno Nouhou accuse lui devoir 8 milliards 86 millions GNF, a jeté un pavé dans la mare il y a quelques jours. A l’occasion d’une rencontre tenue à la mosquée Turque de Bambéto, le prêcheur a laissé entendre que c’est sa femme Hassatou Baldé qui a fait des transactions avec le jeune homme et que la décision prise par la Cour Suprême met fin au débat, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

A travers une conférence de presse animée le samedi, 18 janvier 2020, Thierno Nouhou a tenu à recadrer Oustaze Taïbou, soutenant mordicus que cette affaire est loin d’être enterrée. En effet, après avoir remporté le combat en première instance à Mafanco, la Cour d’Appel de Conakry avait cassé la décision, le condamnant à payer 100 millions de francs guinéens. Un arrêt que Thierno Nouhou va attaquer à la Cour Suprême où il va obtenir le sursis à statuer sur le payement des 100 millions. Ensuite, les juges de la Cour Suprême ont trouvé qu’il y avait eu des erreurs de procédure.

Toutefois, Thierno persiste et signe que cet arrêt de la Cour Suprême ne met pas fin au dossier. « Cet arrêt ne porte que sur la forme, mais pas le fond du dossier. Je me suis dit de continuer la procédure. J’ai fait un recours en annulation au niveau du ministre de la justice, qui peut examiner le fond et il a la latitude de vous ramener à la Cour Suprême pour voir le dossier en général. Donc, c’est ce que nous sommes entrain de faire. Le dossier est déposé et nous attendons son examen », a laissé entendre le jeune cambiste.

Répondant aux affirmations du prêcheur, qui dit que tout est enterré, Thierno Nouhou s’inscrit en faux. « Parce que c’est comme s’il n’a jamais été à l’école pour comprendre l’avancement d’un dossier à la justice ».

Lors de sa conférence à la mosquée Turque de Bambéto, Oustaze Taïbou a laissé entendre n’avoir jamais pris part aux transactions entre sa femme Hassatou, et Thierno Nouhou. Des propos que le cambiste balaye d’un revers de main qui dit n’avoir jamais connu auparavant Hassatou Baldé. « En fait il veut se blanchir en faisant croire à l’opinion que c’est sa femme qui est l’actrice principale, et que lui il n’est qu’un simple arbitre, alors qu’il est au début, au milieu et à la fin de cette affaire. C’est lui qui m’a fait appel à son domicile pour me présenter à sa femme et me demander de lui prêter de l’argent. J’avais une confiance aveugle en lui. A chaque fois que je programme le couple pour venir prendre de l’argent, ils viennent à l’heure, très promptement. Les 400 mille dollars et les 65 mille Euros que j’ai donnés au niveau de la corniche de Madina, c’est lui-même qui a reçu la somme et il est parti avec sa femme. Ils avaient ramené l’argent. Mais, Taïbou Bah est l’acteur principal dans ce dossier ».

En outre, le jeune cambiste soutient que les preuves de l’implication d’Oustaze Taïbou dans ce dossier existe, notamment les enregistrements sonores, les signatures et autres actes de reconnaissance.

Pour finir, Thierno Nouhou a laissé entendre qu’il ira jusqu’au bout dans ce dossier, en y consacrant toute son énergie, conscient qu’il est dans son droit et qu’il est sur le chemin de la vérité. « Cette procédure peut prendre 30 ans, parce qu’on peut aller au civil. Donc, si Monsieur Bah croit que cette affaire est finie, il se trompe. Il m’a mis à genou. Heureusement que des personnes qui connaissent ma probité morale continuent à m’appuyer dans mon business. Et j’ai décidé, si je gagne 100 000 fracs guinéens, je vais garder 20 000 francs guinéens pour obtenir justice », a-t-il martelé.

Alpha Kanso pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin