Manifestations contre le 3ème mandat : affrontements entre forces de l’ordre et jeunes à Sonfonia

La tension commence à monter dans certaines parties de Conakry à l’occasion de l’acte 2 de la « résistance active citoyenne et permanente », contre le 3ème mandat, appelée par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Au secteur Manguébounyi, du quartier Sonfonia, dans la commune de Ratoma, des accrochages ont eu lieu ce mardi, 21 janvier 2020, entre des jeunes et les forces de l’ordre, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est aux de 12h et demi que des affrontements ont éclaté entre jeunes et forces de l’ordre à Manguébounyi, à l’occasion de cette journée de manifestation du FNDC contre le 3ème mandat pour Alpha Condé. Les échanges de jets de pierres et de gaz lacrymogène ont duré une bonne dizaine de minutes entre les deux camps.

Les jeunes ont tenté d’empêcher la circulation des taxis motos dans le quartier, érigeant des barricades que les policiers ont souvent démantelé. Les manifestants ont lancé des pierres sur les policiers. Ces derniers ont répliqué à coups de gaz lacrymogène. L’affrontement était pour le moins inévitable.

Après des échanges très musclés, les agents ont fini par prendre le dessus sur les jeunes, obligés de fuir le secteur de Manguébounyi, épicentre de la contestation sur cette partie de Conakry.

À suivre !

Mohamed DORÉ pour Guineematin.com

Tel: 00224 622 07 93 59

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS