Abdourahmane Bella Bah, président de la plateforme « Esprit Citoyen » et membre du FNDC

La plateforme de la société civile guinéenne, Jeunesse Citoyenne, est préoccupée par la situation de son président, Abdourahmane Bella Bah. Le jeune activiste membre du FNDC a été interpellé le samedi, 25 janvier 2020, à Conakry, par des hommes portant des cagoules. Selon certaines informations, il serait détenu à la Direction centrale de Police Judiciaire (DPJ). Dans une déclaration rendue publique hier, dimanche 26 janvier 2020, la plateforme qu’il dirige a dénoncé un « kidnapping » et exigé sa libération. Guineematin.com vous propose ci-dessous l’intégralité de la déclaration.

SOCIÉTÉ CIVILE GUINÉENNE

JEUNESSE CITOYENNE

DÉCLARATION

Le Samedi 25 janvier 2020, 49ème anniversaire de la pendaison de centaines de victimes dans toutes les préfectures de la Guinée, l’association des victimes du camp Boiro organisait sa trentième commémoration.

A cette occasion nous sommes tristes d’annoncer qu’à la fin de la cérémonie, nous avons été informés de l’enlèvement par des hommes armés et cagoulés du Président de la jeunesse citoyenne, Monsieur Abdourahmane Bella Bah, activiste de la société civile et membre du FNDC.

Ce kidnapping de Monsieur Bella BAH est intervenu alors qu’il récupérait son véhicule garé devant le cinéma du 08 Novembre par des personnes cagoulées non identifiées. Le Chargé à l’information de la Jeunesse Citoyenne a pu rentrer en contact avec lui qu’il serait détenu à la DPJ (Direction de la Police Judiciaire).

Nous sollicitons l’aide de tout le monde.

La Jeunesse Citoyenne dénonce avec vigueur la séquestration de son Président et en informe le gouvernement guinéen, et les Institutions nationales et internationales de la détention illégale de l’activiste Bella BAH dont nous exigeons sa libération.

Nous réitérons notre attachement à l’exercice de droits et libertés des citoyens qui nous confère l’article 10 de notre constitution.

Vive la vérité, vive l’union, vive la démocratie

#jeunesse citoyenne

#Libérer Bella Bah.

Le Secrétaire Général

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin