La Foire Internationale de Kaolack (FIKA), au Sénégal, s’est ouverte dans la journée du samedi, 25 janvier 2020, au parc des expositions du Cœur de Ville de Kaolack, à 192 kilomètres au sud-est de Dakar. La cérémonie a connu la présence des autorités Sénégalaises, Gambiennes, et de plusieurs personnalités. C’est notre pays qui en est le parrain, alors que le Maroc en est l’invité d’honneur, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com au pays de la Téranga.

La Foire Internationale de Kaolack (FIKA), qui en est à sa 5ème édition, est placée cette année sous le thème : Le marché communautaire de la CEDEAO, enjeux et perspectives. L’évènement qui regroupe trente (30) pays, est organisé par la chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack en partenariat avec la chambre régionale de commerce d’industrie et d’artisanat de Conakry, entre-autres.

Madame Assomme Aminata Diatta, ministre sénégalaise du Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises

C’est Madame Assomme Aminata Diatta, ministre du Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises du Sénégal, qui a présidé la cérémonie d’ouverture. « Je voudrai saluer la collaboration avec la Guinée mais aussi avec tous les autres pays et de la sous-région. Nous, pays de la CEDEAO, nous devons renforcer notre collaboration et espérer collaborer avec les autres pays de l’Union Africaine pour parvenir à des résultats probants dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord sur la zone de libre échange continental. Si nous ne parvenons pas à développer nos échanges, nous qui sommes voisins, il reste évident qu’il sera difficile pour nous de développer nos échanges avec les autres pays frères de l’Afrique. Je voudrais donc saluer et féliciter Mr le président de la chambre de commerce de Kaolack pour cette initiative parce que pour la concrétisation de la zone de libre échange continental africain, c’est le secteur privé qui sera déterminant, et à travers ces rencontres, mais aussi à travers la construction des relations fortes entre les différentes chambres de commerce mais aussi entre les différents secteurs privés. Cela va beaucoup aider », a laissé entendre la ministre Sénégalaise du Commerce et des PME.

En outre, Madame Assomme Aminata Diatta n’a pas occulté les difficultés qui assaillent les chambres de commerce du Sénégal, tout en promettant de chercher à y remédier. « Monsieur le président, vous convenez avec moi que les chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture ont été mises en place dans le but de défendre les intérêts de leurs membres et de contribuer au développement économique et social du pays. Cependant force est de constater qu’après plus de vingt ans de création et en dépit des nombreuses réformes entreprises en vue de permettre une prise en charge efficiente de leur mission, les chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture continuent encore de traverser des nombreuses difficultés qui sont d’ordre institutionnel, financiers et techniques, et rejaillissent négativement sur les performances. C’est tout le sens qu’il faudra donner aux instructions du gouvernement, adressées à mon département en charge de la tutelle des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture, en vue d’examiner les voies et moyens des réformes en profondeur des institutions consulaires. L’objectif global de cette réforme est de doter le Sénégal d’institutions consulaires fortes, efficientes et capables de faire durer les entreprises, des secteurs d’activité représentés autour du développement économique et social de notre pays… ».

Serigne Mboup

Pour sa part, Serigne M’boup, président de la chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack, s’est dit fier de la tenue de cette foire dans sa localité. « Aujourd’hui, je suis très fier d’être né à Kaolack, fier d’être de Saloum, fier de nos femmes et du réseau des femmes Sénégalo-gambiennes et les femmes amazones de Kaolack. Je remercie toutes les délégations, notamment de la Guinée, le pays parrain, et le Maroc, invité d’honneur de l’évènement. Je remercie madame le ministre tutelle et celui des collectivités locales, Mr Abdoulaye Diouf Sarr ainsi que tous ceux qui sont présents ici pour la FIKA », a laissé entende le président de la chambre de commerce de Kaolack.

Depuis Kaolack, Amadou Baïlo Batouala Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin