Voici le discours prononcé par l’opérateur Mori Diané à l’inauguration par le président de la République, le Pr Alpha Condé, de l’usine de transformation de fruits, dénommée Tropicaux, à Koliagbé (sous-préfecture de Friguiagbé, préfecture de Kindia), samedi 25 janvier 2019. En moins de deux ans, le Guinéen Mori Diané, qui possède plusieurs entreprises aux États-Unis et y emploie des milliers de personnes de toutes nationalités, a créé trois unités industrielles en Guinée : la Guinéenne d’énergie (GDE), à Conakry, la Guinéenne de Mines (GDM), à Boké, et l’usine Tropicaux, à Kindia. Chacune d’elles est une première dans le pays, en ce sens qu’elles sont 100% guinéennes sous tous les aspects.

Bientôt il lancera deux autres usines à Kindia : une unité de transformation de déchets plastiques en dalles plus résistantes et moins chères que celles qui existent sur le marché et une unité de transformation d’anacardes. Il compte construire quelques usines de transformation dans d’autres régions du pays. Une contribution à la création d’emplois ainsi qu’à l’accroissement de la valeur ajoutée en Guinée et, par conséquent, du PIB.

Excellence Monsieur le Président de la République, chef de l’État,

Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement,

Monsieur le Ministre de l’Industrie et des PME,

Monsieur le Ministre de l’Énergie et de l’Hydraulique,

Monsieur le Ministre des Transports.

Madame le Gouverneur de la Région Administrative de Kindia,

Monsieur le Préfet de Kindia,

Monsieur le Sous-Préfet de Friguiagbé,

Messieurs le Chef de District et les notables de Koliagbé,

Mesdames et Messieurs en vos fonctions et rangs respectifs,

Distingués Invités,

Mesdames, Messieurs.

C’est un grand plaisir et un réel privilège d’accueillir à l’usine Tropicaux Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, pour le lancement officiel de notre unité industrielle. Votre présence, M. le Chef de l’État, donne un éclat particulier à l’événement.

Je remercie aussi la délégation présidentielle et les personnalités qui ont tenu à rehausser cette cérémonie de leur présence.

Nous tenons à vous signaler que notre entreprise revêt un caractère qui va bien au-delà de sa vocation commerciale. Nous la considérons comme un véritable défi, dans la mesure où notre objectif est aussi de démontrer que de jeunes guinéens, ayant acquis des compétences de haut niveau aussi bien en Guinée qu’à l’étranger, peuvent être pleinement responsabilisés dans le développement et la gestion d’une entreprise capable de soutenir la concurrence à l’échelle internationale.

J’éprouve donc une fierté particulière à vous annoncer, M. le Président, que l’usine que vous nous faites l’honneur d’inaugurer aujourd’hui, est une œuvre guinéenne sur toute la ligne. Toute notre équipe de gestion est composée de jeunes guinéens recrutés en Guinée et á l’étranger. Il en est de même du personnel administratif, des techniciens, des employés et de tous les sous-traitants que nous espérons utiliser pour l’entretien et le fonctionnement de l’entreprise.

Il va sans dire que notre unité industrielle ouvrira immédiatement des fenêtres d’opportunités à tout un ensemble de citoyens de Friguiagbé, à commencer par Koliagbé, le district qui abrite nos installations, ainsi que des autres localités de la grande préfecture fruitière de Kindia.

Rien qu’à Mangoya – ainsi appelé par les Kindiaka à cause de son énorme superficie libre de toute propriété et de ses innombrables manguiers –, la majorité des mangues tombe et pourrit, faute de cueillette et de transformation. Sans nul doute, cette regrettable anomalie sera désormais corrigée par la grande capacité de transformation de notre usine ‘Tropicaux’ qui intensifiera la cueillette des mangues dans les environs et même dans les zones lointaines en vue de leur acheminement vers notre unité industrielle.

L’usine Tropicaux est donc appelée à être un débouché proche et important pour les groupements paysans, les planteurs et les coopératives de femmes évoluant dans la filière fruitière dans cette préfecture de Kindia réputée pour l’abondance et la qualité de sa production agricole.

Nous sommes persuadés que cette usine contribuera à redonner aux fruits guinéens leur ancien et célèbre label « Fruits de Guinée” pour leur qualité unique en termes de goût et de valeur nutritive.

Il va de soi que notre initiative est en parfait accord avec les efforts menés par le Chef de l’État, le Professeur Alpha Condé, pour promouvoir en Guinée l’industrie de la transformation, conscient qu’il est, que la valeur ajoutée locale est source de richesse nationale.

Excellence Monsieur le Président de la République, notre usine est bâtie sur 5 hectares et a une capacité de transformation journalière de 10 tonnes de fruits. Ainsi, nous serons en mesure de transformer plus de 3.000 tonnes de fruits par an.

Le choix de nos équipements et nos méthodes opérationnelles tiennent compte de la nécessité de mettre sur pied un système de production conforme aux normes phytosanitaires les plus rigoureuses, celles qui nous permettront d’accéder aux marchés les plus exigeants de par le monde.

Nous visons également l’accès aux marchés des produits naturels communément appelés produits bio, des marchés certes restreints mais très rentables.

Notre volonté est certes de prospérer, comme toute personne qui investit dans une activité économique, mais nous voulons aussi participer un tant soit peu à la transformation de notre économie nationale à travers le développement industriel et la construction d’un tissu économique axé notamment sur la chaîne de valeur agricole.
Excellence Monsieur le Président de la République, la Guinée n’est pas seulement un “scandale géologique” – selon la qualification de l’ancien gouverneur colonial Roland Pré –, c’est également et surtout un pays à fort potentiel agricole ; un potentiel aussi vaste et varié que ses quatre régions naturelles.

Nous espérons que l’initiative de Tropicaux contribuera, même modestement, à la croissance économique de notre pays, à travers l’impulsion que nous comptons donner au secteur agricole de la région de Kindia.

Je vous remercie.

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin