Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) poursuit ses actions de résistance citoyenne pour empêcher le vote d’une nouvelle constitution qui permettrait à Alpha Condé de briguer un mandat de plus en Guinée. Pour l’acte 3 de ce mardi, 28 janvier 2020, le grand marché de Madina, dans la commune de Matam, connait une paralysie des activités où boutiques et magasins sont fermés, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Ce n’est pas l’ambiance habituelle qui prévaut au grand marché de Madina ce mardi, jour de manifestation du FNDC contre le 3ème mandat pour Alpha Condé. Les boutiques et magasins du plus grand centre de négoce du pays sont fermés. On ne note que la présence de certains étalagistes et des vendeuses de légumes.

Mamadou Sadio Barry

Assis devant sa boutique, aujourd’hui fermée à cause de la manifestation du FNDC, Mamadou Sadio Barry trouve juste le combat que mène le Front. « Nous sommes avec le FNDC, c’est pourquoi nous n’avons pas ouvert les boutiques. Au lieu de rester à la maison, on vient s’asseoir ici pour sécuriser nos biens. On va continuer à respecter le mot de grève que le FNDC va lancer parce que le combat n’est pas pour une seule personne, mais c’est pour tout monde ».

Oumar Diallo

Abondant dans le même sens, Oumar Diallo a fustigé l’attitude du président Condé à vouloir s’éterniser au pouvoir. « Tous les Guinéens sont en souffrance parce qu’Alpha Condé ne respecte pas les lois. Je suis contre le troisième (3ème) mandat et cela ne doit plus se faire dans toute l’Afrique. C’est interdit et nous allons continuer ce combat jusqu’au bout », a martelé le vieil homme.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin