Pour la troisième semaine consécutive, le FNDC a appelé les Guinéens à deux journées de manifestations ce mardi et demain mercredi, 29 janvier 2020. Cela, pour exiger que le président Alpha Condé renonce à son projet de nouvelle Constitution, qui lui ouvrirait la voie à un troisième mandat. Pour cette première journée, il n’y a pas de manifestation mais la plupart des activités sont paralysées sur l’axe Baïlobaya-Cimenterie-Sonfonia gare, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu dans la zone.

Très chaud lors des précédentes manifestations, cet axe routier présente un visage différent ce mardi, 28 janvier 2020. Aucun manifestant et pas même une barricade ne sont visibles sur la route. Mais, les activités sont fortement paralysées dans la zone. La route est quasiment vide : seuls des motos et quelques rares véhicules s’y aventurent.

Toutes les boutiques situées au bord de la route sont fermées. Au niveau des marchés de Baïlobaya et de Sonfonia gare, seules les vendeuses de condiments sont présentes. Mais, les pharmacies, certaines stations-service, les garages et les lavages autos et motos sont fonctionnels.

Quant au dispositif sécuritaire, il est de mise dans tous les grands carrefours et à la sortie de certaines ruelles qui mènent à l’intérieur des quartiers. On y voit plusieurs pick-up de la police et de la gendarmerie stationnés.

Par contre, au niveau de l’autoroute Fidel Castro, entre Kissosso et le Km 36, la circulation est un peu dense, même si elle n’est pas à son rythme habituel. Toutes les stations-service sont aussi opérationnelles. Mais, certains commerces sont fermés par endroits le long de la route.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin