Des accrochages ont éclaté en début de soirée de ce mardi, 28 janvier 2020, entre des manifestants pro FNDC et des agents des forces de l’ordre à Wanindara, dans la commune de Ratoma (Conakry). Les deux camps s’affrontent à l’aide de jets de pierres et de gaz lacrymogène, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Il était 17 heures, lorsque des groupes de jeunes ont occupé la route le Prince pour se faire entendre. Les manifestants ont érigé des barricades à plusieurs endroits sur le tronçon reliant le rond-point de la transversale N°5 (T5) et celui d’Enco5. Ils disent être sortis pour exprimer leur opposition au projet de nouvelle Constitution, qui devrait ouvrir au président Alpha Condé la voie à un troisième mandat.

Mais, les forces de l’ordre sont vite intervenues pour les disperser. Aux bombes lacrymogènes jetées par les agents de sécurité, les manifestants répondent par des jets de pierres. Les heurts entre les deux camps ont coupé complètement la circulation et provoqué une grande psychose dans la zone. Tous les véhicules en provenance de Sonfonia se limitent au niveau du rond-point de la T5 et ceux qui viennent de Cosa ne dépassent pas le rond-point d’Enco5.

Jusque-là, aucun cas de mort ni de blessé par balles n’a été signalé dans cette zone.

Mohamed DORÉ pour Guineematin.com

Tel: 00224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin