Mohamed Lamine Fofana, ministre de la justice

C’est une nouvelle grève que pourrait connaître le pays si rien n’est fait par les autorités guinéennes. A travers un avis de grève adressé au ministre de la Justice et Garde des Sceaux ce mercredi, 29 janvier 2020, le personnel pénitentiaire menace de déclencher une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national à partir du mardi 11 février prochain, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’appareil judiciaire guinéen risque de prendre un sérieux coup dans les jours et semaines à venir. Les membres de la commission de suivi et discipline du personnel pénitentiaire menacent de déclencher une grève générale et illimitée le mardi 11 février 2020.

Parmi les revendications, ils exigent :

La formation commune de base continue (interrompue)

L’attribution des grades

La régularisation de la situation des bénévoles

La prime de stage de formation

L’application du statut particulier du personnel pénitentiaire et de régime juridique des établissements pénitentiaires…

Ainsi, le ministère de la Justice a encore toutes les chances de mener des démarches auprès des gardes pénitentiaires pour trouver un terrain d’entente pour éviter cette autre grève et permettre un bon fonctionnement des cours et tribunaux du pays au moment où les opposants au projet de nouvelle constitution sont trimbalés en justice.

A noter que la dernière grève des gardes pénitentiaires date du 26 mars 2018 et elle avait sérieusement affectée l’appareil judiciaire guinéen.

A suivre !

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin