Deux jours après leur première manifestation du lundi dernier, les élèves-maîtres de l’Ecole Normale d’Instituteurs de Faranah se sont fait entendre à nouveau ce mercredi, 29 janvier 2020. Ils ont manifesté à la devanture de l’établissement et dans la rue pour protester contre le non-paiement de leur bourse d’entretien, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Depuis le début de l’année scolaire en cours, les élèves-maîtres de l’ENI de Faranah n’ont pas reçu leur bourse d’entretien. Après quatre mois de patience, ils ont fini par se lasser et ont décidé de manifester le lundi, 27 janvier 2020, pour réclamer leur pécule. Après ce mouvement de protestation sans gain de cause, ils ont récidivé ce mercredi. Les protestataires ont commencé par jeter des cailloux sur leur établissement avant de descendre dans la rue. Ils sont allés ériger des barricades et brûler des pneus sur la route nationale Faranah-Mamou, coupant la circulation.

« Nous manifestons aujourd’hui parce qu’on souffre, nous n’avons pas reçu nos pécules, nous avons des gens parmi nous qui n’ont rien à manger ici. Certaines filles sont obligées de se prostituer pour avoir quelque chose à manger. Oh mon Dieu, l’Etat est où ? Nous sommes venus ici pour étudier, mais personne ne peut étudier dans la misère. Donc, si on n’a pas d’argent, on brûle tout et on rentre chez nous », a expliqué au micro de Guineemati.com, un des meneurs du mouvement, qui a requis l’anonymat.

A côté de lui, une autre manifestante, très remontée, renchérit : « nous manifestons pour réclamer nos pécules, parce qu’on ne peut pas étudier sans cela. Nous, nous n’avons pas choisi de venir ici, c’est l’Etat qui nous a orientés ici, donc l’Etat n’a qu’à nous donner nos pécules. Nous sommes loin de nos parents et nous souffrons beaucoup ici. Donc, l’Etat doit faire face à nous sinon on va tout gâter ici », a-t-elle lancé.

Après avoir manifesté pendant 2 heures de temps environ, les élèves-maîtres sont rentrés chez eux. Mais, ils promettent de poursuivre leur mouvement jusqu’au paiement de leur bourse d’entretien.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tel : 00224 620241513/660272707

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin