Nouvel an : les vœux de Aliou Bah du MoDeL

2 janvier 2020 à 8 08 25 01251

Mes chers compatriotes,

En ce jour du 31 décembre 2019, au terme d’une année très pénible pour notre pays, j’ai une première pensée pour toutes les victimes de la violence d’État lors des différentes manifestations politiques et sociales qui ont eu lieu sur l’ensemble du territoire national. Que leur âme repose en paix.

Lire

Aboubacar Makhissa Camara : « les perspectives sont encore alléchantes pour la nouvelle année »

2 janvier 2020 à 8 08 07 01071

Aboubacar Makhissa Camara, Directeur national des Impôts

Vœux de nouvel an : Comme il est de tradition à l’occasion du nouvel an, je me fais le devoir ; à mon tour, de souhaiter à tous et à toutes, mes vœux les meilleurs. À cet effet, qu’il me soit permis de souhaiter à ma famille, au président de la république, au Premier ministre et à son gouvernement, ainsi qu’à mes collaborateurs, les veux de santé, de prospérité, de longévité et de plein succès dans leurs différents projets.

Lire

Nouvel an 2020 : les vœux du Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo

2 janvier 2020 à 7 07 59 01591

Chers compatriotes,

Mesdames, Messieurs,

En ce début d’année 2020, certains d’entre vous sont dans la joie et d’autres dans l’épreuve de la vie. A tous, je souhaite, santé, succès, courage et persévérance ! Jean Dutourd disait que « La réussite des autres devrait donner de l’espoir à ceux qui n’ont pas réussi ». Poursuivez donc votre quête du bonheur et conservez votre joie de vivre ! Ayez confiance en vous et croyez en Dieu !

Lire

Général Umarou Sissoko Emballo : « Alpha Condé ne m’aime pas et a tout fait pour que je ne sois pas élu »

1 janvier 2020 à 19 07 04 01041

Umaru Cissoko, Macky Sall et Cellou Dalein Diallo

« Nous sommes obligés de vivre en paix avec nos voisins immédiats de la sous-région. Même le président Alpha, maintenant que nous sommes des homologues… nous sommes obligés d’oublier tout et de marcher ensemble », a déclaré le Général Umarou Sissoko Emballo, nouveau président élu de Guinée-Bissau, lors d’un entretien accordé à TFM, une télévision privée sénégalaise.

Lire

Fêtes du Makona : des risques d’affrontement à Guéckédou

1 janvier 2020 à 17 05 11 01111

L’artiste Elie Kamano

Devenue depuis un certain temps l’évènement qui rassemble les résidants et les ressortissants de Guéckédou (en Guinée forestière), la « fête du Makona » est aujourd’hui une source de tension entre les fils de cette préfecture, située au sud de la Guinée. Actuellement, deux groupes conduits respectivement par l’épouse de Jean Mark Telliano, le leader du RDIG, et l’artiste reggae-man et homme politique Elie Kamano se rivalisent sur le terrain. Ce dernier accuse la femme du leader du RDIG d’avoir politisé la fête de Makona et semé la division entre les membres du « cadre de concertation ».

Lire

Fin de 2019 : voici quelques faits qui ont marqué l’année à Kindia

1 janvier 2020 à 16 04 24 01241

L’année 2019 a tiré sa révérence pour laisser la place à 2020. Au cours des 12 derniers mois, beaucoup d’événements se sont produits dans la préfecture de Kindia. Un correspondant de Guineematin.com sur place vous propose ci-dessous une rétrospective de quelques faits et gestes qui ont retenu les attentions de la ville des agrumes.

Lire

Festivités de fin d’année : un mort à Labé

1 janvier 2020 à 15 03 56 01561

Dans le but de minimiser la sortie des jeunes dans les différents lieux d’attraction de la ville, les autorités religieuses de Labé ont organisé des prêches la nuit du 31 décembre 2019. Mais, cela n’a malheureusement pas suffit pour empêcher des dégâts. Mamadou Alpha Diallo a perdu la vie dans un accident au quartier Tata I, dans la commune urbaine de Labé.

Lire

Guinée Bissau : Umaru Sissoco Emballo devient nouveau chef d’Etat

1 janvier 2020 à 14 02 54 01541

Umaru Sissoco Emballo

C’est dans la matinée de ce mercredi, 1er janvier 2020, que la commission électorale bissau-guinéenne a annoncé les résultats officiels du deuxième tour de l’élection présidentielle. L’ancien Premier ministre, Umaru Sissoco Emballo, remporte la présidentielle avec 53, 55% devant son rival Domingos Simoes Pereira, qui n’a pu recueillir que 46.45% des suffrages exprimés.

Lire