La situation se complique pour Fassou Goumou, opérateur économique résidant à N’zérékoré, dont un employé s’est donné la mort par pendaison dans la nuit du jeudi au vendredi, 31 janvier 2020. Selon nos informations, monsieur Goumou aurait été embarqué de force aux environs de 4 heures du matin ce samedi, 1er février 2020, pour Conakry, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Un jeune sourd muet, connu sous le nom de Pivi, a été retrouvé pendu au domicile l’opérateur économique Fassou Goumou, au quartier Nakoyakpala, dans la commune urbaine de N’zérékoré. Après la découverte du corps du jeune homme, Fassou Goumou a été convoqué à la police pendant toute la journée d’hier vendredi sans être auditionné. Les agents auraient dit à cet ancien membre du RPG, le parti au pouvoir, de rentrer pour revenir ce samedi matin.

Mais, selon nos informations, entre 4h et 5h du matin ce samedi, 1er février 2020, Fassou Gomou a été enlevé et conduit à Conakry, à 1000 kilomètres de N’zérékoré. C’est un membre de la famille qui a confié cette information au reporter de Guineematin.

Qui est derrière cet enlèvement ? Pour quelles raisons ?

Le Front National de la défense de la Constitution (FNDC) dont il est membre s’apprête à faire une déclaration.

A suivre !

Alpha Kanso et Foromo Lamah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin