Amadou Tham Camara, président de la commission éthique et déontologie de la FEGUIFOOT

Amadou Tham Camara, président de la commission éthique et déontologie de la FEGUIFOOT

La commission éthique et déontologie de la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT) a animé une conférence de presse dans la journée de ce lundi, 03 février 2020, au siège de l’institution. Il a été question d’évoquer l’évolution du dossier de Paul Put, ancien entraîneur du Sily national de Guinée et Amadou Diaby, vice-président de la FEGUIFOOT, poursuivis pour corruption au Tribunal Arbitral du Sport (TAS), a appris un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Le procès des deux hommes doit s’ouvrir le 28 février 2020 au Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à Lausanne. Mais, tous les éléments de preuve qui pouvaient servir la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT) à gagner ce procès n’ont pas été transmis aux juges en charge du dossier. C’est du moins l’inquiétude exprimée par les membres de la commission éthique et déontologie de l’instance du football guinéen.

« Vous savez, la fédération guinéenne de football est organisée de sorte qu’il y a une seule porte d’entrée, c’est le secrétariat général. C’est là-bas où nous transmettons les éléments de preuve qui sont censés aller chez l’avocat et ensuite au Tribunal Arbitral du Sport. Mais, quand ça n’arrive pas là-bas, nous nous posons des questions. Les preuves ne sont pas arrivées au TAS, alors que l’audience est programmée pour le 28 février 2020. Tous, nous savons déjà ce qui va arriver. Si ces pièces-là ne partent pas, il est clair que Amadou Diaby va gagner le procès parce que, s’il n’y a pas de preuve, il n’y a pas d’infraction », a regretté Amadou Tham Camara, président de la commission éthique et déontologie de la FEGUIFOOT.

Amadou Tham Camara, président de la commission éthique et déontologie de la FEGUIFOOT

Impuissants et en manque de soutien dans cette affaire rocambolesque qui risque de faire tomber des têtes, les membres de la commission éthique et déontologie ne peuvent que prendre le public sportif guinéen à témoin.
« Nous prenons le public sportif et l’opinion à témoin parce que ce qui se passe est anormal. L’avocat doit travailler pour le compte de la fédération et avec loyauté. Mais, nous avons l’impression que ce travail n’est pas fait. Donc, il faut en parler parce que nous avons écrit, nous avons tout fait et nous avons essayé d’être en contact ; mais, rien n’a été fait pour pouvoir corriger ; or, la date de l’audience est proche. Une chose est claire, s’il n’y a pas de corrompu, ça veut dire qu’il n’y a pas de corrupteur. Si Amadou Diaby est blanchi, ça veut dire que Paul Put le sera aussi », a dit Amadou Tham Camara.

Enfin, les membres de la commission éthique et déontologie de la Feguifoot disent ne pas comprendre les raisons de la séparation du procès de Paul Put et Amadou Diaby qui sont pourtant cités dans la même affaire. « Aujourd’hui, sans que nous ne sachions pourquoi, les deux affaires ont été séparées au Tribunal Arbitral du Sport. C’est-à-dire que le dossier Amadou Diaby a été dissocié du dossier Paul Put, alors qu’il s’agissait d’une même affaire de corruption ».

A rappeler que lors de cette conférence de presse, Amadou Tham Camara, président de la commission éthique et déontologie de la fédération guinéenne de football, a reçu des appels anonymes lui disant d’arrêter sa communication. N’ayant pas obtempéré à l’injonction faite par cette personne au bout du fil, c’est le secrétaire général de la FEGUIFOOT qui est venu dans la salle pour lui tendre le téléphone. « Prenez le téléphone, le président veut vous parler », a demandé Maurice Akoï Koïvogui, secrétaire général de la fédération guinéenne de football.
A quel jeu se livre aujourd’hui Antonio Souaré ? Par quoi Amadou Diaby parvient-il à influencer le patron du football en Guinée au point que ce dernier cherche aujourd’hui à faire perdre la fédération guinéenne de football ?
Wait and see !

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin