Général Mathuring Bangoura, Gouverneur de Conakry

A l’issue d’une réunion avec les maires, secrétaires généraux des communes, chefs de quartiers et responsables de la sécurité routière ce lundi, 03 février 2020, le gouverneur de Conakry a annoncé de nouvelles mesures de réglementation du secteur des taxis motos. Désormais, il est obligatoire pour tout conducteur de taxi moto dans la capitale guinéenne d’avoir deux casques : un pour lui et un autre pour son passager. C’est l’une des décisions annoncées par le Général Mathuring Bangoura, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

A l’issue de la rencontre, tenue à huis clos, le président du conseil de ville a indiqué devant les médias, qu’il a convoqué cette réunion pour renforcer la sécurité dans la capitale en cette année électorale. « Tout le monde connait ce que c’est qu’une année électorale, il y aura toujours des soubresauts. C’est pour cette raison que nous nous sommes dits, avec la stratégie que les bandits ont commencé à utiliser, c’est-à-dire les cocktails Molotov, en incendiant des véhicules, des domiciles des gens et des marchés, qu’il était opportun que nous nous réunissions pour que certaines mesures soient prises par rapport à la sécurité de Conakry. Mais principalement par rapport à ces motos taxis, aujourd’hui qui rendent d’énormes services à la population de Conakry, mais qui font aussi assez de déboires à cette même population de Conakry », a-t-il dit.

Parlant des dispositions prises au cours de la rencontre, le gouverneur de Conakry a annoncé notamment que chaque conducteur de taxi moto sera obligé désormais d’avoir deux casques. « Nous avons donné des couleurs à chaque commune. Au niveau de la commune de Kaloum, c’est la couleur verte qui a été prise ; à Dixinn, c’est la couleur bleue ; la commune de Ratoma, c’est la couleur rouge ; la commune de Matoto, c’est la couleur Jaune ; et la commune de Matam, c’est la couleur noire qui a été prise. Ces couleurs vont non seulement être mises sur les casques que les taxi-motards vont porter mais aussi sur ceux des passagers. Parce que chaque moto taxi doit avoir désormais deux casques : un casque pour le motard lui-même et un autre pour le passager. Et sur les casques, on doit mettre les numéros de téléphone de ce motard ».

Le général Mathuring Bangoura précise que ces mesures vont rentrer en vigueur à partir du 15 mars 2020. Et il assure qu’il veillera à ce qu’elles soient effectivement appliquées sur le terrain. « Quelles que soient les difficultés que nous allons rencontrer sur le terrain, je l’ai dit ça va être au prix de mon poste. Qu’on m’enlève de mon poste, je m’en moque éperdument. Mais, les décisions que nous avons prises ensemble avec les maires et les autres chefs de quartiers, ces décisions vont être appliquées à la lettre. C’est à cela que j’ai demandé au directeur de cabinet de s’apprêter. A partir du 15 mars, il sera en jeans avec les maires et les chefs de sécurité pour veiller à l’application des décisions qui ont été prises », a promis le gouverneur de Conakry.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel : + 224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin