La Fédération des Associations et Amis pour le Développement de Dougountounny (FAADD), a lancé la 19ème édition du tournoi de football interdistricts et secteurs le dimanche, 02 février 2020, à Conakry. La compétition, qui se joue au mini stadium VIKA de Sonfonia Gare II, regroupe les 5 districts et secteurs de cette sous-préfecture relevant de la préfecture de Mali. Elle s’étendra jusqu’au 19 avril prochain, a appris Guineematin.com, des organisateurs.

Mamadou Dian Diallo, président de la commission d’organisation du tournoi

Dans son discours d’ouverture, Mamadou Dian Diallo, président de la commission d’organisation du tournoi, a indiqué que l’objectif visé est le renforcement des liens d’amitié, de solidarité et de fraternité entre les fils et filles de la sous-préfecture de Dougountounny. « A l’occasion de notre tournoi de football sous-préfectoral, chaque année, les citoyens et citoyennes de notre sous-préfecture partagent ce moment idéal et opportun pour des retrouvailles amicales et solidaires. C’est ainsi un moment idéal pour créer des liens de connaissance, d’amitié et de fraternité entre les fils et filles de notre chère sous-préfecture, Dougountounny », a-t-il souligné.

Cette compétition est également une occasion pour la FAADD de rappeler quelques préoccupations des habitants de Dougountounny et essayer de mobiliser les ressortissants de la localité et surtout les autorités du pays afin d’y faire face. Car, malgré tous ses efforts consentis dans la construction et la rénovation d’infrastructures écolières, sanitaires et même routières, cette structure sait qu’elle ne peut pas tout faire.

Mamadou Alpha Diallo, président de la Fédération des Associations et Amis pour le Développement de Dougountounny

« C’est le lieu et le moment pour nous de lancer un appel à nos autorités. Parce qu’en général, la préfecture de Mali est une préfecture oubliée par l’administration guinéenne. Dougountounny est une sous-préfecture où l’eau manque, l’électricité manque et on n’a pas de routes. La route qui quitte Labé pour la préfecture de Mali, c’est une route qui est dégradée à tout moment. Certains ponts qui sont là-bas sont très vieux. La dernière fois, le pont de M’Bagou avait cédé, empêchant le passage. Donc, nous lançons un appel solennel aux autorités de la République pour leur dire de penser à la préfecture de Mali en général et la sous-préfecture de Dougountounny en particulier », a lancé Mamadou Alpha Diallo, le président de la Fédération des Associations et Amis pour le Développement de Dougountounny.

Harouna Baldé, parrain du tournoi

Harouna Baldé, le parrain du tournoi, a salué cette initiative de la FAADD de regrouper les ressortissants de leur sous-préfecture pour renforcer leurs liens et parler du développement de la localité. « Je crois que ce genre d’évènements sont à encourager surtout en ces temps de troubles sociaux. Que ce soit à Conakry ou à l’intérieur du pays, tout le monde a envie que les situations changent et qu’on aille vers l’apaisement. Donc ce sont des choses comme ça que les jeunes devraient entreprendre de sorte à raffermir les relations d’amitié et de fraternité entre nous », a-t-il dit.

Mamadou Dian Diallo, conseiller en communication du Premier ministre guinéen et invité spécial de cet événement

Abondant dans le même sens, Mamadou Dian Diallo, conseiller en communication du Premier ministre guinéen et invité spécial de cet événement, s’est fortement réjoui de cette activité. « Je suis d’abord réconforté de voir que des jeunes originaires de mon village se retrouvent ici à Conakry pour d’abord renforcer leur union et faire la fête ensemble, essayer de cotiser pour participer au développement du village. Aujourd’hui, la majeure partie des jeunes ont quitté le village. La politique gouvernementale consiste à créer les conditions notamment à travers l’ANAFIC pour que les jeunes créent des entreprises localement et qu’ils participent au développement, selon les projets qui seront choisis par la commune rurale.

Dans ce cadre-là, ces associations peuvent être des cadres où ils peuvent échanger sur des opportunités qui peuvent s’offrir à eux mais également sur des formations possibles qui peuvent être utiles au village. Je me réjouis donc de constater que ces jeunes n’ont pas été coupés de la réalité, mais également ils font appel à leurs aînés que nous sommes pour leur donner ce conseil utile à conjuguer leurs efforts afin de contribuer au développement de leur localité », a dit monsieur Diallo.

A noter que pour cette première journée du tournoi, deux matchs ont été disputés. Le secteur de Bhoundou Koura a battu celui de Ley Sèrè sur le score de 2-0. Le secteur de Bharossoya et le district de Bamba ont fait match nul (0-0).

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin