Alors que le gouvernement guinéen semble ignorer la grève déclenchée il y a bientôt un mois par le SLECG dirigé par Aboubacar Soumah, celle-ci continue de perturber fortement le déroulement des cours dans les écoles du pays, entraînant des mouvements de colère dans plusieurs localités du pays. C’est notamment à Koundara où des élèves ont manifesté ce lundi, 03 février 2020. Ils protestaient contre l’absence de leurs professeurs dans les classes, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Après avoir manifesté leur mécontentement dans la rue, les élèves ont rendu visite aux écoles privées, arrêtant les cours dans tous les établissements scolaires de la ville. Les autorités éducatives locales se sont aussitôt mobilisées pour aller sensibiliser les manifestants afin de calmer les ardeurs. En leur tête, Ben Soriba Camara, le directeur préfectoral de l’éducation de Koundra. « Ce sont les élèves du public, notamment les collégiens et lycéens, qui sont allés empêcher les élèves du privé d’étudier. Ils disent qu’ils sont tous des enfants d’un même pays et qu’il n’est pas normal que certains reçoivent leur droit et que les autres ne le reçoivent pas. Mais, leur manifestation était civilisée, ils n’ont rien cassé.

Comme vous le savez, les enseignants ont boudé les salles de classe, donc les élèves manifestaient pour le retour des enseignants dans les salles de classe. Mais, nous leur avons dit de patienter jusqu’à ce que nous nous entretenions avec les enseignants. Nous sommes en train de chercher à résoudre le problème. Demain, une réunion d’urgence est convoquée par l’autorité préfectorale. Cette réunion à laquelle les enseignants sont conviés vise à trouver une solution à la crise. Et moi-même je m’apprête à aller à Boké à la demande du ministre Mory Sangaré qui a convié l’ensemble des DPE de la région à une réunion demain », a indiqué monsieur Camara.

Évoquant la question du non-paiement des salaires des enseignants au compte du mois de janvier, le DPE de Koundara précise qu’il ne s’agit nullement d’un gel de salaires comme cela a été dit. « De ce que m’apprend mon département, les salaires des enseignants de Koundara ne sont pas gelés. Les salaires ont juste été dévirés, ils vont être amenés dans les trésoreries préfectorales. A charge pour celles-là en rapport avec les DPE, de payer par billetage les enseignants qui retournent dans les salles de classe », a dit Ben Soriba Camara.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin