Les élèves-maîtres de l’ENI de Kindia ont manifesté ce lundi, 03 février 2020, dans l’enceinte de l’établissement. Ils protestent contre le non-paiement de leur bourse d’entretien. Ces futurs instituteurs ont décidé de ne pas entrer en classe tant qu’ils n’auront pas leur pécule, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Kindia.

La vague de protestation se poursuit et s’étend. Après Kankan et Faranah, c’est maintenant à Kindia que les élèves-maîtres des Ecoles Normales d’Instituteurs se font entendre. Plusieurs d’entre eux se sont rassemblés devant la direction de l’établissement ce lundi matin pour réclamer le paiement de leur bourse d’entretien, qui tarde à intervenir depuis le début de cette année scolaire il y a plus de quatre mois.

Léno Alain, président des élèves maîtres

« Aujourd’hui, nous sommes en train de revendiquer nos droits. Pourquoi nos pécules ne sont toujours pas payés ? Parmi nous, il y a beaucoup qui ont quitté loin pour venir étudier à Kindia. On n’a pas de parents ici et on n’a pas non plus de source de revenu. Nous sommes dans les quartiers, et les propriétaires des maisons nous mettent la pression pour réclamer le paiement du loyer. Et depuis le début de l’année scolaire, on n’a rien reçu de l’Etat alors qu’on a droit à une bourse d’entretien », a expliqué Alain Léno, le président des élèves-maîtres de l’ENI de Kindia.

Fodé Condé, directeur des études de l’ENI Kindia

Les autorités de l’établissement d’enseignement technique ont sensibilisé les manifestants. Ils ont rassuré les élèves-maîtres que leur bourse sera payée très prochainement et les exhortés à la patience. « Nous les avons appelés au calme et à garder patience. C’est juste pour quelques jours. Leur argent sera payé car les autorités sont à pied d’œuvre. On leur demande de rester en classe parce que la rue n’arrange rien. Donc, voici les messages lancé à leur endroit. Qu’ils gardent patience et attendent l’argent en classe et non dans les rues », a dit Fodé Condé, directeur des études de l’ENI de Kindia.

Les élèves-maîtres ont finalement décidé de rentrer chez eux et de ne pas reprendre les cours jusqu’au paiement de leur bourse d’entretien.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin