Après quatre jours de fermeture, le portail de la DPE de Télimélé a été rouvert ce lundi, 03 février 2020. Les enseignants membres du SLECG ont accepté d’enlever leurs cadenas pour permettre aux travailleurs de la direction préfectorale de l’éducation de reprendre le travail. Une décision qu’ils ont prise après une rencontre avec les autorités administratives et religieuses ainsi que les sages et de la préfecture, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

C’est le jeudi, 30 janvier 2020, que les enseignants ont décidé de cadenasser le portail d’entrée de la DPE pour empêcher les travailleurs d’accéder à leurs bureaux. Une façon pour eux de protester contre le gel de leurs salaires par les autorités du pays, en raison de la grève qu’ils observent depuis le 9 janvier dernier. Suite à cette situation, le préfet a convié les responsables locaux du SLECG à une réunion ce lundi, 03 février.

Après une assemblée générale tenue dans la matinée, les enseignants ont mandaté une délégation pour aller rencontrer les autorités et la notabilité. Et à l’issue de cette rencontre, ils ont décidé de libérer l’accès à la direction préfectorale de l’éducation.

Mamadou Aliou Sow, responsable de communication du SLECG à Télimélé

« Après notre assemblée générale, nous sommes allés à la rencontre avec les autorités. Ils nous ont demandé d’ouvrir les portails de la DPE pour permettre l’évacuation de certains dossiers et aussi de reprendre le chemin de l’école pour assurer la formation des enfants. Nous leur avons dit que la situation de la DPE a été débattue en assemblée générale, il est question d’abord de savoir quand et où nous allons rentrer en possession de nos salaires. Les autorités nous ont promis qu’elles feront tout ce qui est en leur pouvoir pour que nous ayons nos salaires », a indiqué Mamadou Aliou Sow, responsable de communication du SLECG à Télimélé.

Elhadj Mamadou Bobo Diallo, secrétaire général du bureau préfectoral du SLECG à Télimélé

Au sortir de cette rencontre, les enseignants ont accepté d’ouvrir le portail de la DPE. « Pour le respect que nous avons pour nos sages, nos religieux et à la demande des autorités préfectorales, après deux jours de négociations, nous avons accepté de rouvrir le portail que nous avons cadenassé et barricadé depuis le jeudi passé », annoncé Elhadj Mamadou Bobo Diallo, secrétaire général du bureau préfectoral du SLECG à Télimélé.

Cependant, les enseignants ont refusé de reprendre le travail sans avoir des instructions du bureau national du SLECG dans ce sens. « Pour ce qui est de la reprise des cours, nous sommes dans une lutte syndicale. La grève a été déclenchée par le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah. Donc c’est avec lui que le gouvernement doit forcément négocier pour trouver une solution », a précisé le responsable de communication du SLECG à Télimélé.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622525250

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin