Recrutement dans l’Armée : près de 400 jeunes mis à l’épreuve à Kankan

Conformément au dernier communiqué rendu public par le ministère de la Défense Nationale, le processus de recrutement dans l’armée, enclenché depuis l’année dernière, suit son court normal à Kankan. Pour la journée de ce mardi, 4 février 2020, près de 400 jeunes présélectionnés ont été mis à l’épreuve au camp Soundjata Keïta, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les épreuves de cette étape du recrutement ont consisté à parcourir 8 kilomètres pour les hommes et 6 kilomètres pour les filles. Selon le Préfet Aziz Diop, c’est une équipe venue du ministère de la défense qui finalisera la présélection.

Aziz Diop, préfet de Kankan

« On est dans le processus de finalisation de la présélection qui s’est déroulée à Kankan il y a quelques mois. Une équipe du ministère de la défense nationale, composée de plus de 70 officiers et sous officiers, sont avec nous ici pour finaliser le processus de recrutement dans les préfectures de la région de Kankan. C’est pour donner la chance à tous les jeunes du pays d’être recrutés dans l’armée », a-t-il expliqué.

Général Oumar Sanoh, chef de l’équipe

Les missionnaires venus de Conakry ont trouvé une liste de près de 400 jeunes postulants. A en croire le Général Oumar Sanoh, chef de l’équipe, li y aura une décantation. « On a trouvé une liste dont l’effectif peut atteindre près de 400 jeunes qui ont été présélectionnés par les autorités civiles. Nous, on va décanter pour faire le classement. Seule l’autorité va déterminer combien on doit prendre par préfecture. Nous, on est là pour achever le travail que les autorités civiles ont commencé : l’enrôlement des jeunes dans l’armée nationale. Nous sommes sur le terrain depuis le 22 janvier dernier. Nous avons fait les étapes de Faranah, Kissidougou, Guéckédou, Macenta, N’zérékoré, Lola, Yomou, Beyla. Hier lundi, 03 février 2020, on était à Kérouané. Aujourd’hui, nous sommes à Kankan. »

Tout comme la dernière fois, après les épreuves physiques caractérisées par la course, des abdominaux et des pompes, les candidats seront confrontés aux épreuves d’évaluation intellectuelle en Français et Mathématiques.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS