Un cas suspect de Coronavirus en Guinée ? Les explications du Dr Sakoba Keïta

Un ressortissant Bangladais souffrant d’une maladie inconnue a été interpellé hier, lundi 03 février 2020, à l’aéroport de Conakry et conduit au centre de traitement épidémiologique de Nongo. Depuis, les langues se délient et certains parlent d’un cas suspect de Coronavirus. C’est pourquoi, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) a animé un point de presse ce mardi, 04 février 2020, pour communiquer sur cette situation, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon Dr Sakoba Keïta, le directeur de l’ANSS, la maladie dont souffre le jeune asiatique n’est pas encore connue, mais des tests sont en cours pour en savoir plus. « Il s’agit d’un homme de 22 ans, mécanicien et originaire du Bengladesh. Ce monsieur est en Guinée depuis 6 mois. Il est mécanicien et il a été appelé pour aller dépanner des camions spéciaux au Sénégal. Il est parti et n’a fait que 4 jours à Dakar. C’est au retour hier à l’aéroport, qu’il a commencé à faire sa maladie pulmonaire. Donc il a eu une élévation de température.

Comme on avait notre caméra thermique au niveau de l’aéroport, cette caméra l’a détecté. Immédiatement, les services de santé l’ont isolé et ils ont fait appel à notre centre de traitement épidémiologique qui a envoyé l’ambulance pour le conduire. Ce cas est isolé à Nongo et il s’est beaucoup amélioré. On a fait des prélèvements qu’on a envoyés dans nos laboratoires chargés de confirmer la nature de la maladie et on aura les résultats dans les 24 heures qui suivent », a-t-il annoncé.

Mais d’ores et déjà, le DG de l’ANSS précise qu’il y a de fortes chances que ça ne soit pas un cas de Coronavirus. Parce que le malade vit en Guinée depuis 6 mois et il n’a pas séjourné dans un pays où sévit cette maladie. « Il séjourne en Guinée depuis 6 mois. Et en Guinée, il n’y a pas de coronavirus, le Sénégal aussi n’en a pas. Donc comment il va attraper la maladie ? Pour le moment, c’est une suspicion et on attend. Dans les 24 heures, on aura les résultats des examens parce que la jurisprudence en médecine nous demande de faire l’examen pour ne donner quelque chose qu’on pourrait démentir demain », a dit Dr Sakoba Keïta.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tel: 622680041

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS