Abdourahmane Bella Bah, président de la plateforme « Esprit Citoyen » et membre du FNDC

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le procès contre l’activiste de la société civile, Abdourahmane Bella Bah se poursuit au tribunal de première instance de Kaloum.

Selon un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place ce mercredi, 05 février 2020, le procureur a réclamé 3 ans de prison ferme et une amende de deux millions de francs guinéens contre lui.

Le jeune opposant au troisième mandat du président Alpha Condé a été arrêté par des hommes cagoulés qui l’ont déposé à la DPJ (Direction de la police judiciaire), alors qu’il revenait d’une manifestation le 25 janvier dernier.

Alseny Kaba est au TPI de Kaloum pour Guineematin.com

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin