Le RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir en Guinée, a lancé sa campagne électorale pour les législatives du 1er mars 2020, à Kankan, son fief traditionnel. Le constat révèle que la presque totalité des écoles de la commune urbaine sont fermées, l’administration est paralysée bien que ce ne soit pas férié, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La journée de ce mercredi, choisie comme jour du lancement de la campagne électorale du RPG à Kankan n’a pas échappé à la tradition. A chaque événement d’une telle ampleur dans le Nabaya, les écoles et l’administration sont les premiers secteurs à en payer le prix fort.

Du lycée 3 avril au lycée régional Almamy Samory Touré en passant par le lycée Alpha Yaya Diallo, l’école primaire Dabadou, Korialen 1 et le centre mixte, le lycée Marien N’Gouaby et celui de Moryfindjan, la quasi totalité des écoles de la commune urbaine n’ont ni encadreur ni enseignant. C’est tout simplement la ruée vers la place des martyrs pour assister à la fête.

Quelques élèves rencontrés sur le chemin du retour ont fustigé cette décision des autorités éducatives de fermer les écoles pour des causes politiques.

Toutes nos tentatives de joindre le directeur préfectoral de l’éducation de Kankan, Morlaye Condé, sont restées vaines.

Selon nos informations, les responsables d’écoles et enseignants ont été sommés de se rendre à la place des Martyrs pour participer au lancement de la campagne du RPG.

Dans la commune urbaine, on ne voit aucun policier. Aucun agent pour réguler la circulation.

De Kankan, Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin