Les travailleurs du groupe CIS Médias sont en grève depuis hier, mercredi 05 février 2020. Ils ont cessé le travail pour exiger le départ sans délai de leur directeur général exécutif, Aboubacry Bâ. Les grévistes accusent l’ancien journaliste de Canal Plus de mauvaise gestion, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

L’écrasante majorité des journalistes et techniciens de ce groupe de médias spécialisé en sports et culture sont concernés par ce mouvement. Après avoir cessé le travail mercredi, les grévistes se sont rassemblés ce jeudi devant le siège du groupe pour protester contre le directeur général exécutif de CIS Médias. Ils tenaient en mains des papiers sur lesquels est écrit : « Nous voulons le départ d’Aboubacry ».

Il est reproché au sénégalais de dérives autoritaires, la division des employés en clans, le manque d’équité dans le traitement des travailleurs, la surexploitation des journalistes… Mais, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est la décision de licencier un journaliste du groupe. La plupart des employés ont jugé cette décision injuste et ont décidé d’arrêter le travail.

Ce jeudi matin, des émissaires de SAM GBM, société appartenant au richissime homme d’affaires et président de la Fédération guinéenne de football, Mamadou Antonio Souaré, également patron du groupe CIS Médias, est allée rencontrer les grévistes pour leur demander de reprendre le travail en attendant le retour du PDG, actuellement à l’étranger.

« On n’est pas opposés à cela. Mais, on leur a fait savoir que la seule condition pour qu’on reprenne le boulot est la suspension d’Aboubacry de ses fonctions et son remplacement par un intérimaire qui ne soit pas de son système de gestion. On a fait un écrit dans ce sens qu’on a remis aux émissaires, tout en mentionnant dans le document que le reste de nos revendications sera consigné dans une pétition qui sera déposée auprès d’Antonio dès son retour », a confié à Guineematin.com, un des grévistes.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com