La miss Guinée-Canada 2016-2017, Safiatou Barry et d’autres ambassadrices de la beauté Guinéenne ont animé une causerie éducative avec des élèves du Complexe Scolaire Safia Ecole, au quartier Cosa, dans la commune de Ratoma. La rencontre, organisée le mardi, 04 février 2020, avait pour thème principal l’estime de soi, un pilier très important dans la société, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Safiatou Barry, miss Guinée-Canada pour l’année 2016-2017, a animé cette causerie éducative en compagnie d’autres ambassadrices de la beauté de notre pays. Elle a profité de cette rencontre, tenue au Complexe Scolaire Safia Ecole qui porte son nom, pour aborder plusieurs sujets d’actualité, dont le l’estime de soi et l’usage des réseaux sociaux.

Safiatou Barry, miss Guinée-Canada pour l’année 2016-2017

Selon Safiatou Barry, l’estime de soi permet d’arriver à ses fins. « On considère que l’estime de soi est un pilier très important dans la société. C’est avec l’estime de soi et la confiance en soi qu’on peut parvenir à atteindre nos objectifs dans la vie professionnelle et personnelle. Donc, on s’est dit pourquoi ne pas enseigner l’importance de l’estime de soi aux jeunes gens qui, demain, seront appelés à être des leaders de notre pays. »,

Par ailleurs, Safiatou Barry qui a été première dauphine de miss Afrique-Canada 2018-2019, n’a pas manqué de mettre l’accent sur l’impact que les réseaux sociaux peuvent avoir sur l’estime de soi pour une personne. « L’estime de soi de quelqu’un peut-être positivement ou négativement affectée par les réseaux sociaux puisque, les réseaux sociaux nous montrent des images qui sont parfois vraies et parfois irréelles. De la même manière que les réseaux sociaux peuvent montrer une fausse image d’une personne, ils peuvent montrer aussi une fausse image de l’Occident, comme étant une sorte de paradis. On vit toutes au Canada nous les présentatrices, et on a constaté que certaines réalités que nous voyons sur les réseaux sociaux ne sont pas vraies, ce sont des mensonges qui sont fondés par des gens qui ont un agenda spécifique. Donc, on a essayé de démystifier la chose avec les élèves d’aujourd’hui, en leur disant que ce n’est tout ce que vous voyez sur l’Occident qui est vrai et ce n’est pas la peine de mettre votre vie en danger », a-t-elle conseillé.

Mamadou Malal Diallo, directeur général du Complexe Scolaire Safia Ecole

Pour sa part, Mamadou Malal Diallo, directeur général du Complexe Scolaire Safia Ecole, s’est réjoui de l’importance du thème axé sur l‘utilisation des réseaux sociaux par les élèves. « Parler de l’utilisation des réseaux sociaux m’a tellement fait plaisir parce qu’aujourd’hui, nous sommes envahis. Toutes les écoles, sans exception, sont envahies par les élèves qui envoient leurs téléphones et se mettent à les utiliser pendant les heures de cours. Le fait d’aborder ce thème en leur disant, oui les réseaux sociaux sont bons mais il faut savoir les utiliser, il faut choisir le bon moment, cela m’est allé droit au cœur. Un élève doit savoir que quand il est en classe, quand il est avec un professeur, c’est d’abord de suivre attentivement le cours que le professeur est en train de lui donner au lieu de penser à autre chose. C’est après les cours qu’on peut penser au téléphone. Donc, cela m’est allé droit au cœur », s’est-il réjoui.

Ramatoulaye Diallo, élève en classe de Terminale Sciences Mathématiques

Bénéficiaire de cette causerie éducative, Ramatoulaye Diallo, élève en classe de Terminale Sciences Mathématiques, a bien apprécié cet échange. « L’estime de soi est quelque chose qu’on peut avoir, la valeur qu’on ressent. On a tendance à confondre l’estime de soi et la confiance en soi, mais grâce à elles, on a pu distinguer ces deux expressions. On a aussi compris l’avantage des réseaux sociaux tout comme leurs inconvénients. Par exemple, notre manière de voir l’Occident qui pour nous est un paradis. Comme elles vivent là-bas, ça a été un privilège pour nous de connaitre les vraies réalités de ce côté. Cela va nous permettre de peser le pour et le contre de la migration », a laissé entendre la lycéenne.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin