Une dispute a éclaté au domicile du couple Camara, à Solia, dans la commune urbaine de Kindia, dans la nuit du mercredi à jeudi 6 février 2020. Aminata Bangoura, étudiante de son état, a blessé son mari, Mohamed Camara, avec un miroir cassé. Alors que la jeune mariée est en fuite, Mohamed Camara est aux urgences de l’hôpital régional pour des soins, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La victime de la furie d’Aminata Bangoura est son propre mari, âgé de 28 ans, marchand de profession. La jeune femme, étudiante en Licence 1 à l’université de Kindia, en couple avec monsieur Camara il y a juste trois mois, est activement recherchée par les services de police.

Interrogé par notre reporter, Mohamed Camara est revenu sur ce qui s’est passé. « Je suis revenu du boulot hier nuit, je lui ai dit de m’apporter de l’eau pour que je me lave. Elle a dit qu’elle ne peut pas. J’ai dit, tu blagues ou quoi ? Elle a dit, je suis vraiment au sérieux. Pour ne pas tirer la dispute, je suis allé chercher de l’eau pour me laver. Je suis reparti à la boutique pour y rester jusqu’à 22h. Quand je suis rentré, je lui ai demandé si elle a mangé. Elle n’a dit rien. Je l’ai laissée à la maison pour venir manger en ville. A mon retour, j’ai trouvé la porte fermée. J’ai plusieurs tapé à la porte avant qu’elle n’ouvre. Une fois au lit, je me suis dit de regarder une vidéo dans mon téléphone. Elle a jeté mon téléphone. C’est ainsi qu’elle a cassé le miroir, elle m’a blessé à la tête et m’a poignardé au ventre, côté gauche », a expliqué Mohamed Camara sur son lit d’hôpital.

Dr Mamadou Siradjo Barry, médecin chef à la chirurgie de l’hôpital de Kindia

Pour sa part, Dr Mamadou Siradiou Barry, médecin chef à la chirurgie de l’hôpital de Kindia, a indiqué que la victime est hors de danger. « C’est hier, aux environs de 23 h que Mohamed Camara a été admis ici. Selon lui, il s’est disputé avec son épouse qui a pris un miroir pour le casser. Il dit qu’elle l’a poignardé avec le morceau au niveau de son abdomen. Heureusement que la plaie n’est pas pénétrante, c’est-à-dire que ça n’a pas atteint l’intérieur de la cavité abdominale. Ça s’est limité seulement au niveau de la paroi. La victime est sous traitement actuellement et il est hors de danger par la grâce de Dieu », a précisé Dr Mamadou Siradiou Barry.

Depuis Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin